The Promised Neverland - Mystic Code - Actualité manga

The Promised Neverland - Mystic Code

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 28 October 2021

The Promised Neverland a beau s'être achevé en France en juin dernier, le manga à succès de Kaiu Shirai et de Posuka Demizu n'a pas encore fini de faire parler de lui chez Kazé Manga: l'éditeur nous gratifie effectivement, en cet automne, de deux ouvrages voués à conclure comme il se doit cette fresque d'aventure qui fut bien souvent addictive, avec d'un côté le 4e roman "Au fil des souvenirs" sur lequel nous reviendrons un peu plus tard, et de l'autre côté l'ouvrage qui nous intéresse dans ces lignes: The Promised Neverland - Secret Bible : Mystic Code, qui n'est autre que le guide officiel du manga, et qui est sorti au Japon le 4 décembre 2020 (donc le même jour que le 4e roman là-bas aussi), toujours aux éditions Shûeisha bien sûr.

Et pour marquer cette double actualité, l'éditeur français a eu la bonne idée de nous proposer, parallèlement à la parution unitaire des deux livres, un 4e et ultime coffret collector dont le format est dans la droite lignée des trois premiers, pour un rendu impeccable dans les bibliothèques. En plus des deux ouvrages, on y trouve un nouveau marque-page métallique bien sûr (toujours aussi qualitatif, et mettant à l'honneur Emma seule cette fois-ci), mais aussi 3 sous-bocks en carton rigide et illustrés avec des dessins du manga (pour pouvoir boire sa bière sans se salir tout en évitant les démons), une carte codée en papier cartonné, et 3 planches de stickers à l'effigie de la plupart des personnages humains mais aussi de Sonju, Mujika et Leuvis. Des petits bonus pas indispensables mais sympathiques, encore plus quand on se rappelle que ces coffrets collector sont vendus au même pris que les deux livres à l'unité.

Riche de quasiment 240 pages très bavardes, Mystic Code nous vend monts et merveilles sur le papier, en promettant de nous faire plonger en profondeur dans l'univers, les coulisses et les secrets de The Promised Neverland... et concrètement, aucune déception à l'arrivée, car c'est bel et bien ce à quoi nous avons droit.

Le guide est très riche, et c'est quelque chose que l'on ressent dès les premières pages, où l'on a droit à un long entretien de 4 pages où le scénariste Kaiu Shirai et son responsable éditorial Suguru Sugita reviennent ensemble sur la genèse du manga: la présentation du story-board initial de Shirai, l'envers du décor sur le plan éditorial, le choix de Posuka Demizu pour les dessins... puis l'ouvrage se divise en 7 chapitres, dont les 6 premiers décortiquent chacun un arc de la série: l'arc de l'évasion, l'arc de la recherche de Minerva, l'arc Goldy Pond, l'arc de la recherche des Sept Murs et de l'attaque du refuge, l'arc du repaire et des Sept Murs, et l'arc de l'attaque de la capitale et du retour à Grace Field House.

Dans chacun des 6 premiers chapitres, Kaiu Shirai et son responsable éditorial suivent un schéma similaire qui se divise en plusieurs parties: de longs commentaires détaillés sur les spécificités, enjeux, coulisses, secrets et autres choses de chaque arc, des fiches assez complètes sur les personnages, des présentations des lieux enrichissant encore l'univers de TPN, des FAQ où Shirai répond à des questions posées par ses lectrices et lecteurs, des passages sur le scénariste vu par Posuka Demizu, ainsi que quelques dessins ou brèves scènes inédites (anecdotiques, pour le coup). Le tout est évidemment illustré avec des extraits de planches du manga, mais aussi avec des morceau du storyboard.

C'est vraiment riche, très bavard, le scénariste va au bout des choses en se livrant beaucoup et en expliquant de nombreux choix allant d'éléments essentiels à des choses presque anecdotiques, ce qui fait réellement du guide une véritable bible pour tout fans de The Promised Neverland, tant on y apprend énormément de choses. Et six les 6 chapitres consacrés aux arcs du manga ne vous suffisent toujours pas, le 7e et dernier chapitre, plus court avec ses 25-30 pages, est là pour compléter l'ensemble avec des extras/archives: premiers concepts pour les personnages principaux puis pour les démons, extraits supplémentaires des story-boards, ou encore chronologie complète de l'histoire.

Enfin, l'édition reste excellente, dès sa jaquette bénéficiant d'un toucher atypique et agréable. Le seul défaut est la taille de police parfois très petite, mais à part ça on a droit à une qualité de papier et d'impression dans la lignée du manga, et à une traduction soignée faite à 4 (par Raphaële Gippon, Sayaka Okada, Sylvain Hamard et Sylvain Chollet).
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

17.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News