Tenjin - Le Dieu du ciel Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 15 October 2018

Kana se lance à la découverte ds nuages et propose Tenjin – Le dieu du ciel, une nouvelle histoire qui semble vouloir nous faire prendre de la hauteur ! Parlant d'une thématique peu abordée dans l'univers du manga, Yoichi Komori s'offre une virée dans le ciel et nous partage son histoire.


Tenjin, un gouvernant, le dieu dans le domaine de l'aviation. Il surveille, pour ceux qui y croient, du haut de son perchoir les aviateurs afin que leurs vols se fassent sans encombre.


Plus qu'une façon de vivre, l'aviation se transmet depuis 3 générations de père en fils dans la famille Sakagami. Riku est donc fils et petit-fils de pilotes militaires de grande renommée. Il admire beaucoup ses aînés et rêve lui aussi, de manoeuvrer un avion de chasse et de rencontrer Tenjin.


Malheureusement un jour, un grave accident surgit. Le père de Riku en était le chef d'escadrille devra malgré lui, devoir démissionner. Traumatisme qui marqua l'enfance de Riku... Les parents décidèrent donc qu'il valait mieux que l'enfant vive avec sa mère et que le colonel Sakagami se fasse muter dans une autre base et occupe un autre poste. Riku n'en reste pas là et étudie au centre de formation militaire avec toujours le même souhait et avec beaucoup de travail, il fait également preuve d'aptitudes innées pour le vol. Ce qui n'échappera pas à ses instructeurs, mais également à Hayari, la meilleure recrue de l'école qui pourrait bien voir en lui un rival.


On rencontre une multitude de personnages qui possèdent tous un style et une personnalité différente. Le fait d'assembler ces caractères va donner une unité et une complémentarité au scénario, car ils arrivent à nous convaincre par leurs traits, mais aussi à nous émouvoir à travers leur passé (pas toujours très gai pour certains...).


Le scénario se penche sur la mixité, car on rencontre des filles/femmes pour un thème plutôt masculin. En soi, c'est une bonne surprise ! Différents grades, différentes tranches d'âge... on l'aura compris, Tenjin veut nous en faire voir de toutes les couleurs et sous tous les angles : loopings et autres acrobaties sont au rendez-vous !


Cette aventure à travers le vol est un scénario peu habituel qui se démarque par rapport aux autres. Notamment grâce aux trois personnes qui ont travaillé dessus ; Yoichi Komori au scénario, Muneaki Taoka au story-board et Tasuku Sugie au dessin. Ils s'unissent pour nous offrir un premier tome très complet. Kana agit également sur la promotion de ce manga avec des coffrets, une réédition de ce premier opus pour les « 48h BD », des extraits, etc. Et ça n'a pas raté !


Au niveau du graphisme, Tasuku Sugie joue beaucoup sur les expressions physiques de chacun. Les tracées sont fins mais accentués sur les principales actions ; il nous pose là ds planches de talent et travaillées. Sinon, selon les moments, il alterne entre fonds vides ou remplis pour ne lasser personne de la lecture et ainsi découvrir page après page, des décors dignes des grands dessinateurs alors qu'il en ait seulement à son premier manga. D’ailleurs c'est aussi un premier manga pour ses deux collègues. Un petit bémol est à noter, car il aurait pu y avoir une ou alors quelques pages en couleur. Kana nous laisse donc avec la couverture de fond bleu avec des nuages et Riku en plan principal.


Cet opus comporte énormément d'informations sur la situation, d'ailleurs une fois lu, une question se pose suite à cela : le lecteur n'arrive pas juger si le manga est rapide à lire ou bien si le scénario est vraiment présent qualitativement. Certes il y a des fois où les bulles sont longues à lire, mais ce n’est pas si dérangent, au contraire ! On aime et on attend d'impatience la suite !


On sent donc un énorme travail, il y a un fond avec de l'amitié, des rivalités, mais aussi un esprit de compétitivité à travers tout ce premier jet. Avec une cadence similaire, les prochaines parutions ne peuvent qu'être toutes aussi attrayantes. Une très bonne collaboration des trois créateurs de ce succès !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koalam

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News