Tendre voyou Vol.10 - Actualité manga

Tendre voyou Vol.10

Rédaction
Lecteurs
19 /20

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 31 Juillet 2013

On retrouve dans ce tome le couple Yukimura, le vice-président du conseil des élèves très sérieux et droit, et Shinonome, son ami d’enfance. Yuki a décidé de changer son ami d’enfance et accessoirement petit ami. Il le fait travailler ses cours pour le sortir de cette image de voyou. Après tout, Shinonome est maintenant l’assistant de Yukimura, au conseil des élèves. Autant dire qu’il faut le responsabiliser un peu et le rendre plus sérieux. Oui mais … sous cette apparence de vie douce et tranquille entre les deux jeunes gens se cache un nouveau malaise. L’auteur va une fois de plus jouer la carte de la jalousie, mais cette fois-ci en faveur de Shinonome. En effet, on découvre Nao Kosaka, le président du comité de discipline, qui vient tout d’abord remettre en question la position de Shinonome au sein du conseil. Mais en apprenant à le connaître, il s’attache à lui. Il le convoque plusieurs fois, mais au final c’est surtout pour discuter dans une salle vide. Shinonome est le seul qui arrive à voir les problèmes d’adaptabilité de Kosaka, qui est un peu comme Yukimura, n’osant pas vraiment aller vers les autres et s’ouvrir.

Et évidemment, Yukimura crève de jalousie. Il n’en peut plus de voir son petit ami batifoler avec un autre. Mais il n’ose pas le dire, il n’arrive pas à assumer l’envie de possession qu’il a sur Shinonome. Peu de sexe dans cet opus, étonnamment, du moins pas de manière aboutie. Mais la scène qui est menée au bout est longue, très érotique et définitivement réussie. L’auteur se lâche un peu et finalement, c’est parfois mieux que beaucoup mais pas abouti. Ce tome est, comme à l’habitude de la série, sympathique mais jamais réellement raffiné ou très complexe. On passe un bon moment, c’est tout, et on profite des jolis graphismes de la mangaka qui réussit à nous faire plaisir avec ses personnages toujours jaloux et possessifs. Un bon moment de lecture que l’on oubliera par contre assez rapidement. Un tome de plus à une série qui, malgré son succès, devrait se terminer au risque d’être franchement redondante, ce qu’elle est déjà un peu.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM
14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs