Talentless Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 04 December 2020

On ne peut pas dire que Talentless soit un manga au rythme de parution très rapide (même si on a vu largement pire), mais c'est un détail que l'on pardonne largement quand on voit à quel point chaque volume de l'oeuvre est bien épais. Ainsi, tout comme son prédécesseur, ce sixième opus compte pas moins de 320 pages, histoire de nous compter dans son entièreté une nouvelle menace planant sur Nana !

Notre héroïne a pourtant changé de cap depuis quelque temps: suite à la mort terrible de son amie Michiru qui a sacrifié son dernier souffle de vie pour la protéger, la jeune fille a remis petit à petit en cause sa mission confiée par l'instructeur Tsuruoka, où elle devait tuer tous les prodige pensionnaires de l'île car ils seraient en réalité tous des ennemis de l'humanité. Michiru fut la première à bien lui faire prendre conscience que ces adolescents ne sont pas tous une menace... si bien qu'à présent, Nana ne veut plus tuer ses cibles. A l'heure où Tsuruoka organise le rapatriement des élèves sur le continent, Nana est donc surtout en quête de réponses, et aimerait demander à l'instructeur non seulement s'il faut vraiment mettre dans le même sac les ennemis de l'humanité et les prodiges, mais aussi ce qu'il compte faire de ces derniers une fois rapatriés sur le continent. Qui plus est, la possibilité de "ressusciter" Michiru est-elle vraiment crédible, ou n'est-elle qu'un moyen de plus pour Tsuruoka de garder Nana sous sa coupe ? Moé a déjà une idée de la cruelle vérité, en ayant vu ce que l'instructeur a fait... Cependant, Tsuruoka ne risque certainement pas d'être coopératif, bien au contraire: pour obliger nana à poursuivre sa mission, il lui pose un sévère ultimatum: soit elle tue un de ses camarades avant une semaine, soit c'est elle qui sera tuée ! Et c'est alors que Koharu Mishima, une prodige jusque-là discrète, se met à tourner autour de notre héroïne en étant persuadée qu'elle est la meurtrière. Ne cessant plus de harceler notre héroïne pour lui faire avouer ses crimes, cette adolescente ne croyant aucunement à l'existence des ennemis de l'humanité est prête à tout pour démasquer Nana, y compris à s'en prendre physiquement à elle...

S'affichant sur la jaquette du tome, Koharu est donc la nouvelle adversaire de Nana et le fil rouge de ce volume. Ici, notre héroïne se frotte non pas à une simple cible à abattre comme elle aurait pu le faire autrefois, ni à un psychopathe s'en prenant à d'autres, mais bien à une fille qui doute d'elle et qui est déterminée à la démasquer, même si pour cela elle doit se montrer violente en risquant même de tuer Nana. Sur ce plan-là, même si on peut deviner les grandes lignes de l'issue de ce duel, le scénariste Looseboy joue plutôt bien son coup, l'affrontement entre les deux filles étant avant tout un petit duel stratégique, où c'est à celle qui parviendra à confondre l'autre la première tout en prenant soin de se forger un alibi auprès des autres. Et la tâche s'annonce rude pour Nana, dans la mesure où elle n'a aucune idée du pouvoir de Koharu (celle-ci l'ayant toujours caché) et que cette adversaire ne manque aucunement de ressources ni de ruse. Qui plus, alors que l'on pourrait vite penser avoir bien cerné les facultés de Koharu puisqu'il est vite dévoilé au lecteur qu'elle a une soeur jumelle, Looseboy saura d'autant mieux exploiter cela dans une fin de volume surprenante, dès lors que l'on apprend ce qu'il en est réellement de Koharu.

Pendant que Nana se retrouve contrainte de se confronter à une nouvelle adversaire alors qu'elle ne veut plus tuer, bien d'autres choses continuent de se développer et d'intriguer. Il y a évidemment les énigmes persistantes autour des desseins de Tsuruoka, ou simplement le fait que notre héroïne, si elle survit, devra forcément porter le poids de ses crimes sur ses épaules et vivre avec. Mais on reste tout autant intrigué par le cas de Jin, et surtout par les petites approfondissements effectués autour de Moé, cette jeune fille qui a été placée par Tsuruoka auprès de Nana pour la surveiller. Plutôt amusante voire attachante qu'autre chose derrière son côté parfois un peu cinglé, Moé est une jeune fille dont le rôle continue doucement mais sûrement de se consolider auprès de Nana qu'elle voit comme une amie, d'autant plus après avoir découvert sa grand-mère et avoir vu ce que celle-ci déclare à notre héroïne.

Ainsi, la lecture de Talentless s'avère toujours aussi prenante. A l'heure où son adaptation animée est en cours de diffusion sur la plateforme Wakanim, la série de Looseboy et d'Iori Furuya ne manque pas de ressources ni de petites surprises pour continuer à intriguer comme il se doit.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News