Takane & Hana Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 18 April 2018

Après avoir fait vivre son petit-fils Takane dans un tout petit studio et sans un sou en poche, le président Sôten lui a réservé une nouvelle épreuve de taille: il s'est arrangé pour le faire déménager... dans la même maison de luxe que la famille Nonomura ! Pour tout le monde, c'est un peu la stupeur, et forcément chacun se demande un peu s'il est normal d'emménager ensemble...


Le président Sôten n'a décidément pas son pareil pour réserver des surprises à son probable futur héritier, et cette fois-ci il passe encore un cap en impliquant toute la famille de Hana ! Les avis semblent divisés: si Takane et Hana souhaitent régler au plus vite cette situation, ce n'est pas forcément le cas de Yukari qui s'en réjouit, et, surtout, du père de notre héroïne, qui sait bien qu'une telle opportunité ne se représentera jamais, et qu'il en a toujours rêvé... Yuki Shiwasu joue parfaitement la carte de l'humour, comme toujours, avec cette nouvelle situation qui promet de ne pas manquer de piquant. Mais dans l'esprit de Hana, réside surtout le désir de comprendre pourquoi le président Takaba cherche à imposer cette cohabitation. Se faisant à nouveau passer pour Yukari, la voici en visite dans le bureau de Sôten, et une nouvelle fois on adorera la façon d'agir assez directe de la jeune fille, qui reste vraiment une héroïne super chouette et loin d'être superficielle pour ça. Mais elle a beau vouloir d'abord éviter la cohabitation avec Takane, l'adolescente risque fort de changer un peu d'avis en apprenant les enjeux de cette nouvelle situation, enjeux confirmant que Sôten semble avoir un oeil bienveillant sur son petit-fils. Pour être apte à lui succéder ou tout simplement à vivre avec les autres, il manque toujours une chose essentielle à Takane, et la cohabitation pourrait combler ce manque...


Les premiers pas de cette nouvelle vie ne manquent pas de piquant ! La mangaka utilise toujours à fond le caractère de ses personnages, à commencer par l'arrogance de Takane et le désir de Hana de ne pas se laisser faire, et cela donne un paquet de petites situations très drôles : Takane qui dicte ses règles de façon très hautaine ou assez égoïstement (puisque ses règles se basent uniquement sur ses préférences), Hana qui se fait un plaisir de ne pas les respecter, des réparties assez cinglantes, plein de bonnes bouilles rigolotes, des moments presque plus touchants qui tournent au comique dans leur chute (ce qui permet aussi à l'autrice de détourner un peu certains poncifs du genre)... Ça reste super inspiré quand il s'agit de faire sourire, mais cette nouvelle vie, en faisant cohabiter un petit peu plus étroitement nos deux héros, permettra aussi à Hana d'entrevoir encore certaines facettes de Takane que, parfois, elle ne soupçonnait pas forcément.


Mais s'il y en a un qui semble déstabilisé par la nouvelle de cette cohabitation, c'est bien le garçon (habituellement) le plus calme de la série: Okamoto. En apprenant la nouvelle, l'ami d'enfance de Hana commence à s'inquiéter de plus en plus... Et quand la jeune fille tente de la rassurer, elle fait pire que mieux, pour un moment assez mémorable ! Il en résulte surtout une mise en avant réussie de ces deux amis d'enfance qui ont désormais bien grandi. Hana n'est plus enfant, mais, par certains aspects, manque encore de maturité aux yeux du sérieux Okamon, si bien qu'il a toujours tendance à la voir un peu comme une petite soeur à protéger... mais n'y a-t-il vraiment que ça ? Tandis que Hana prend totalement conscience de l'importance que son ami d'enfance a pour elle, Okamon, lui, se dévoile enfin un peu plus dans un dernier chapitre qui, pour la première fois, nous plonge dans son point de vue et ses pensées. Rien de surprenant à l'horizon, on se doutait bien du véritable fond du jeune garçon concernant sa précieuse amie, mais le tout est vraiment bien tourné, sans se traîner en longueur, et en nous amenant jusqu'à une dernière page qui risque de bouleverser pas mal de choses.


Que ce soit dans ses évolutions, dans l'utilisation de ses personnages, ou dans son humour permanent et en constant renouvellement, la série continue de séduire avec ce 9ème tome particulièrement réussi.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News