Sur la pointe des pieds Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 08 Novembre 2018

Comme l'auteure nous avait prévenu dans le tome précédent, le temps de l'innocence est terminé. Lin Xiaolu va être confronté à la dure réalité de la vie. Si l'on commence doucement avec le départ d'Han Che de son école et l'annonce de la rupture de son oncle préféré et sa grande sœur Xiaoman, c'est une autre tragédie qui va chambouler la vie de toute sa famille. Et puis encore une autre qui chamboulera sa vie et celle de ses amies...


Fini donc le temps de l’insouciance ! Alors que Lin Xiaolu s'apprête à entrer en terminale, ses tracas amoureux et ceux de ses amies seront bientôt le cadet de ses soucis. D'ailleurs, la figure d'Han Che se fait de plus en plus fantomatique dans l'histoire, elle ne fait que l'apercevoir à sa photo de fin d'année et c'est tout. Il sera évoqué ici ou là et il guidera quelques-unes de ses décisions, mais c'est tout. Non, les deux moments cruciaux de ce tome sont assez dramatiques. L'un concerne le suicide de la cousine de Lin Xiaolu, Rui Rui, et l'autre la grossesse prématurée de Xie Siyao.


Rui Rui était une élève modèle, elle a passé son enfance à travailler pour contenter les exigences de sa mère. Celle-ci faisait cela en pensant à l'avenir de sa fille, c'était sa manière de l'aimer. Pourtant, le jour où Rui Rui échoue aux examens pour rentrer à l'université, sa mère n'aura pas un mot de réconfort pour sa fille. Pourquoi l'aurait-elle fait maintenant alors qu'elle ne l'avait jamais fait ? Sa fille n'ayant pu supporter l'échec et la déception de sa mère a préféré se donner la mort. La pression sociale dans les pays d'Asie, notamment pour les lycéens, est gigantesque. Il suffit de voir les taux de suicide en Corée ou au Japon.  


Ce drame nous est dépeint avec beaucoup de douceur par Jidi et A Geng. Que ce soit au travers des textes toujours poétiques de l'auteure ou bien les dessins toujours très doux de A Geng, le tout nous est expliqué, montré avec beaucoup de prévenance et de compréhension. Cela n'enlève rien à la tragédie de la chose, mais cela nous permet de mieux comprendre le geste de la jeune fille et tout ce qu'il impliquait. 


Pour ce qui est de Xie Siyao, là encore le sujet est très bien amené. Une fois passé la surprise de sa grossesse, ce sujet de société (encore une fois) sera amené au travers d'un rêve de la jeune fille, avec l'aide de magnifique planches, tout en symbolisme et en poésie. Un sujet compliqué pour cette société, et pour bien d'autres d'ailleurs. Impossible pour la jeune fille d'avouer cette grossesse à ces parents, et c'est vers ses deux amies qu'elle va trouver du réconfort et la force d'avancer et de braver cette situation.


« Sur la pointe des pieds » est définitivement une série à suivre. Derrière ses aspects chatoyants et fantasques se cachent de véritables drames de vies et des sujets de sociétés. Même Lin Xiaolu qui nous semblait imperméable au monde réel ne l'est pas tant que ça, d'autant plus depuis qu'elle s'est ouverte à ce monde au travers de ses amis et de son amour pour Han Che. Ses rencontres l'ont changée, l'ont fait mûrir. Il nous tarde de découvrir la suite de son histoire, et de celles de Su Yan et Xie Siyao...


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News