Strange Dragon Vol.3 - Actualité manga

Strange Dragon Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 28 November 2018

Le temps et les épreuves renforcent de plus en plus le lien entre la nouvelle Reine de Saai Roang Hibana et son gardien le dragon rouge Isara, et désormais leur amour mutuel ne fait plus aucun doute... mais un tel amour est-il seulement possible ? A l'heure où leurs sentiments se découvrent, les ministres organisent à l'insu de Hibana un banquet visant à lui trouver un futur époux, et parmi les prétendants se trouvent de nombreux fils de nobles ! Plus inquiétant encore: le beau dragon blanc Ami, missionnaire du clan des dragons, fait son apparition, et son apparente amitié pour Isara semble cacher tout autre chose...


L'amour entre Hibana et Isara va-t-il résister aux épreuves ? Est-il seulement possible ? Va-t-il pouvoir s'affirmer et éclater aux yeux de tous ? Telles sont les grandes questions de cette romance hors du commun, que la mangaka Keiko Ishihara emballe très bien dans son contexte d'aventure au sein d'une onde imaginaire. La partie sur les prétendants de Hibana passe assez vite, et a surtout pour intérêt de consolider encore la relation des deux héros. Hibana ne veut qu'Isara, mais est-ce seulement possible avec des obstacles comme leur différence de longévité et d'espèce ? Quant à Isara, même si ses sentiments ne pouvaient se concrétiser, il est déterminé à rester auprès de sa Reine pour la protéger. L'autrice nous livre alors, vite et bien, un amour mutuel qui dégage beaucoup de pureté, de sincérité et de force, et cela ne sera pas de trop pour affronter la dernière épreuve qu'est Ami, un personnage à travers qui on ressent très bien la tension qui existe encore entre humains et dragons, et surtout toute la malédiction qui pèse sur Isara... La dernière ligne droite joue alors efficacement sur l'aventure et le danger, tout en soulignant comme il se doit, notamment via plusieurs dialogues très beaux et certaines expressions faciales troublées très bien faites, le profond amour qui existe désormais entre les deux personnages principaux.


S'en suit un superbe épilogue qui cristallise bien les enjeux de l'histoire, et Strange Dragon peut alors se refermer sur un sentiment de grande satisfaction. Dans un contexte inspiré de la Chine médiévale, Keiko Ishihara a su développer efficacement une belle histoire d'amour, et il en résulte un joli petit shôjo qui en 3 tomes fait très bien le job.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News