Skip Beat! Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 23 November 2010

On nous avais promis une Kanae en tête d’affiche à la fin du dernier tome de Skip Beat, et voilà un début de volume qui tient ses engagements : la jeune fille, malgré son talent incomparable au jeu, semble avoir de gros problèmes lors de son tournage de série. La jeune fille descend alors du piédestal que Kyoko lui avait prêté, l’adulant comme une princesse parfaite. Ce qui va briser cette image ? Une simple visite dans la famille de Kanae. Son amie qui l’imaginait vivre dans un palais sera vite déçue … Mais il est particulièrement attendrissant de voir l’amitié qui se concrétise entre elle, dans le grand geste de Kanae qui avoue sa plus grande honte à Kyoko. L’entourage de la jeune star est tout aussi hilarant que leur invitée si ce n’est plus, et cela efface un peu notre Kyoko, au plus grand dam des lecteurs. Il est cependant pertinent d’exploiter Mlle c’est un scandale afin de renforcer ses liens avec notre héroïne et d’arriver à la rendre plus consistante car d’avantage réelle et accessible. C’est d’ailleurs ce que doit se dire un bien jeune homme qui soupire devant Kanae sans que celle-ci ne s’en rende compte … et ce détail est loin d’être anodin. Autant on s’amuse d’une gamine en admiration devant Ren, autant cette situation a bien moins de poids et de réussite.

Dans le registre de l’amitié encore, Kyoko se verra obligée de révéler son plus grand secret à Kanae, au moment même où on lui annonce qu’elle a décroché un rôle important dans la réadaptation d’une des plus grandes séries télévisée du pays, et ce face à Ren. Ren, ce dieu du jeu dont elle ne pensait jamais approcher. Intéressante progression pour Kyoko, qui va alors se confronter à un jeune homme extrêmement débutant en matière de sentiments qui aurait des affinités particulières pour elle. Lui qui a tant critiqué la jeune fille, sera-t-il à la hauteur face à elle et surtout dans un registre qu’il ne maitrise pas ? Entre l’évolution de la mise en œuvre du tournage, les difficultés de Ren mises en exergue par son producteur et les insinuations constantes de son manager pour lui faire comprendre que sa situation face à Kyoko a plus de poids qu’il ne l’imagine, c’est la grande cacophonie dans ce tome. Prometteur, engageant beaucoup de choses mais un peu longuet à démarrer sur la famille de Kanae. Enfin, Skip Beat ne pourra jamais réellement décevoir, juste être moins surprenant et pertinent sur quelques tomes épars.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News