Skip Beat! Vol.39

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 18 October 2017

Sanae, la mère de Kyoko, lève enfin le voile mystérieux qui entoure sa naissance et le pourquoi de sa haine à l'encontre de sa propre fille. Notre héroïne semble prête à recevoir ce savoir douloureux, prête à tourner la page sur cette blessure qui n'a eu de cesse de la torturer. Il est temps d'accepter le passé comme il est et de se concentrer à présent sur le futur. Et quoi de mieux que de s'intéresser à un nouveau rôle dans un film historique, en compagnie de sa meilleure amie Kanae ?


"Je ne serai jamais capable de te détester. Même si toi, tu me détestes."


La discussion sérieuse entre Sanae et Kyoko, entre mère et fille, se montre poignante, mais dure. Elle se veut réaliste et pertinente. Sanae révèle pour la première fois à sa fille ce qui la ronge et ce qu'elle ressent réellement vis-à-vis de sa propre chair. On sent que les révélations ne sont pas faciles à entendre, mais notre héroïne ne se démonte pas, sachant qu'elle reçoit enfin la vérité tant attendue. Elle sait que comprendre lui permettra d'aller de l'avant. Yoshiki Nakamura ne nous déçoit aucunement dans cette rencontre, étant pertinente à chaque instant. 


Une fois son entrevue terminée avec sa mère, Kyoko continue son 'offensive' en rassurant les proches l'entourant concernant Sanae. Elle mettra les choses au point avec Kanae, Ren et même Sho. Chacune de ses interactions permettra au récit de se détendre, d'apporter sa touche humoristique ainsi que d'amener petit à petit à la prochaine trame de la série. Cette transition permet à Kyoko de franchir un palier, elle qui aura pour la première fois l'impression de régler de manière décisive le gros de ses problèmes pour mieux se concentrer sur son rêve : devenir la plus grande actrice que le Japon ait pu compter. 


"Je dois tirer le meilleur de tout ce que la vie m'offre, ici et maintenant. Je sais quel est mon rêve. Chaque pas que je ferai désormais devra m'en rapprocher."


En somme, l'auteure nous délivre ici un volume riche en rebondissements, en révélations et en émotions. L'arc consacré à Sanae Mogami aura été traité avec sérieux et merveille, comme bien souvent dans Skip Beat. La suite, elle, prépare le terrain à un nouvel arc. Celui où Kyoko devra batailler pour obtenir un nouveau rôle au côté de Sanae, qui devrait là être sa rivale. Que du bon donc en perspective !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
titali

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News