Skip Beat! Vol.30

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 07 November 2013

Kyoko a vraiment du mal à jouer le rôle de Setsu, la sœur de Cain. Parce que, au vu de ses sentiments contradictoires pour Ren, elle a du mal à accepter les compliments, les attentions, les cajoleries et les sourires timides de Cain pour sa sœur. Pourtant, Setsu est supposée être ravie de ce comportement puisqu’elle est quasiment amoureuse de son frère. Durant tout le tome, c’est clairement cette difficulté qui ressort alors que Ren n’a aucune difficulté à assumer le poids de Cain… tout du moins avec Setsu. Parce que Ren a d’autres problèmes, bien plus graves. Son passé ressort, et sous couvert d’être le diabolique B.J, il laisse remonter beaucoup trop de noirceur, et pas forcément la bonne. B.J n’a aucun sentiment, il est vide et froid. Alors quand il sourit en se battant ou qu’il a l’air de prendre du plaisir à certaines choses non prévues, Kyoko s’inquiète. Est-ce Ren, Cain, B.J, quelqu’un d’autre ?

Parce qu’au fond, elle ne sait pas grand-chose de Ren, de son pasé. Le visage parfait qu’il adopte au quotidien est trop lisse, et il cache sûrement quelque chose. Nous lecteurs, on en découvre peu à peu un peu plus sur Ren. Sur un œil plus sombre. Ce qui ne ressemble pas vraiment à la série de base, clairement Skip Beat nous ouvre la porte sur quelque chose de plus noir, de plus profond que prévu. L’humour est toujours là grâce à Kyoko, mais clairement le ton est plus sombre et plus dur. Kyoko jongle avec son rôle de Setsu pour essayer de creuser sous la coquille vide que Ren affiche certaines fois, confrontés à son rôle et à son passé. Elle essaye de l’aider sans paraitre trop lourde et incisive. Un bon tome, qui nous perturbe un peu de par la narration très différente d’avant.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News