Seven Deadly Sins Vol.36

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 06 December 2019

De terribles affrontements sont engagés et nos héros peinent à repousser les assauts des démons de plus en plus puissants! Chandler et Cusack ne sont plus mais ont fusionné pour redevenir ce qu'ils étaient à l'origine, un seul et même être: le démon primordial! Même Escanor au sommet de sa puissance ne parvient pas à lui tenir tête.
Mais une aide providentielle est sur le point d'arriver...

Le tome précédent (comme ceux d'avant) était incroyable, et celui ci ne déroge pas à la règle: il s'y passe un millier de choses, de nombreux personnages sont impliqués et les surprises sont nombreuses, tout autant que les retournements de situations; en bref on ne s'ennuie pas un seul instant!

L'affrontement à trois contre trois dans le volume précédent a bien évolué, et alors que les démons se sont renforcés en devenant moins nombreux (grâce à la fusion de deux d'entre eux), nos héros sont à la peine et arrivent à bout de force...le renfort des autres membres des Seven Deadly Sins, King en tête, depuis qu'il a évolué, n'est pas du luxe!
Et à ce stade nous n'en sommes qu'au début du volume! Tout va très vite et l'affrontement se fait par séquences, après chaque passe d'armes, d'un coté comme de l'autre, l'auteur refait le point avec nous par le biais des personnages... Et comme si cela ne suffisait pas Suzuki va rajouter un nouvel enjeu encore plus important: les préceptes se rassemblent chez Meliodas, et s'il venait à se réveiller il serait alors absolument incontrôlable. Commence alors une nouvelle course contre la montre menée par Merlin, plus charismatique que jamais!
Tout le monde est alors de la partie, les démons avec Zeldriss, les anges avec le retour de Mael et surtout les Seven Deadly Sins, presque rassemblés...il n'en manque que deux, dont un est l'enjeu de tout ceci!

Bien évidemment, on le sait, quelque soit le média, lorsqu'il faut à tout prix empêcher une entité de se réveiller sous prétexte qu'elle est invincible, elle se réveille forcément! Ce n'est pas spoiler de vous dire que le réveil interdit va tout de même avoir lieu pour laisser apparaître une créature terriblement puissante, au design remarquable! Cet être qui se veut être Méliodas ne l'est pas vraiment, donnant ainsi lieu à un double affrontement, autant intérieur qu'extérieur!

Et enfin le dernier membre rejoint ses camarades, lui aussi plus puissant et motivé que jamais...l'ultime affrontement débute alors et le lecteur est toujours aussi à fond dans ce titre qui jamais ne s'essouffle!

On a là un volume passionnant qu'on dévore en apnée! Et on en redemande!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News