Seven Deadly Sins Vol.35 - Actualité manga

Seven Deadly Sins Vol.35

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 08 October 2019

Alors que Meliodas franchit la porte du purgatoire avec Ban, on retrouve Ludeciel, Escanor et Merlin qui s'opposent au jeune prince démon Zeldris, le frère de Méliodas, et aux deux plus puissants des démons! L'affrontement sera sans concession et le destin du monde est en jeu!
De leurs cotés, les autres membres des Seven Deadly Sins, aidés des chevaliers sacrés, tentent de freiner l'invasion des démons!

Plus on avance dans cette série et plus l'auteur nous en met plein les yeux! A chaque fois qu'on pense qu'on ne pourra pas faire plus épique, il nous sort des scènes hallucinantes et trouve toujours le moyen de faire briller ses personnages et les rendre toujours plus charismatiques!

Si le tome s'ouvre sur la fuite de Méliodas et de Ban du purgatoire, on va très rapidement passé à autre chose et rester centré dessus sur la quasi totalité du tome.
Dans l'opus précédent on s'était concentré sur l'affrontement contre Estarossa, maintenant on laisse de coté les personnages menant ce combat pour revenir quelques minutes en arrière pour suivre un autre affrontement tout aussi épique, voire peut même encore davantage!
Escanor, Ludeciel et Merlin font face à Chandler, Zeldris et Cusack, au sens propre comme au sens figuré! Avant même que les affrontements ne commencent l'auteur nous offre une mise en scène absolument incroyable, qui pète la classe! Rien que cette double page vaut l'achat de ce tome; elle va nous mettre dans un état d'excitation qui ne redescendra pas jusqu'à la fin du volume!
Et c'est alors que les affrontements débutent! On aurait pu penser à trois face à face comme la mise en scène le laissait supposer, cela pu être sympa, mais l'auteur ne choisit pas la facilité et va mettre en scène des affrontements à rebondissements où les adversaires ne vont cesser de permuter, avec des retournements de situations où tous vont briller les uns après les autres!
Celui qui va le plus impressionner dans un premier temps c'est Zeldris, qui n'a pas usurpé son titre de prince démon, puis se seront au tour de Escanor (mais quelle prestance, il dégage une classe folle) et de Merlin qui finira par mettre tout le monde d'accord!
Enfin se seront les deux démons ultimes, qui avaient démontrés leurs puissances et leur dangerosité qui vont se hisser au dessus du lot.
On se retrouve avec une fin d'affrontements (qui n'est pas encore terminé) équivalente à celle du tome précédent avec Estarossa: on passe à un autre niveau avec une évolution inattendue !

Mais avant de conclure ce tome incroyable il faut qu'un autre personnage brille: c'est donc au tour de Ban de revenir sur le devant de la scène et là encore de calmer le jeu par sa puissance incroyable!

Un tome remarquable, où plus que jamais Suzuki parvient à iconiser ses personnages ce qui contribue bien évidemment à l'immersion du lecteur!
Cette série n'a pas faibli en 35 tomes...rien que ça c'est exceptionnel!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News