Seven Deadly Sins Vol.33 - Actualité manga

Seven Deadly Sins Vol.33

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 26 June 2019

Estarossa, le frère de Meliodas, a enlevé Elizabeth...une partie des Seven Deadly Sins accompagnés d'anges se lancent à leur poursuite mais ils ne sont pas au bout de leurs surprises!
Pendant ce temps Ban s'est jeté lui même dans le purgatoire afin de retrouver son ami Meliodas, mais le temps s'écoule différemment au sein de cette zone des plus étranges...et il y passe des siècles entiers, avant de retrouver celui qu'il était justement venu chercher...

Plus on avance dans cette série et plus celle ci se montre surprenant et passionnante! On pensait avoir atteint les sommets avec les Ten Commandments, mais on était bien loin du compte dans ce que nous réserve l'auteur ici est absolument incroyable!

Dans un premier temps on retrouve Estarossa avec Elizabeth, et celui ci semble perdre pied de minutes en minutes, il se rappelle son lien avec son frère mais même ce lien fort ne peut sauver son esprit... Puis on les laisse de coté pour un moment, le temps de s'intéresser à Ban! Cette partie va tout de même occuper les deux tiers du tome.
On suit son périple à travers les siècles, lui aussi perdant pieds peu à peu, seul dans ce monde hostile, sans cesse confronté à des créatures maléfiques tentant de s'emparer de sa vie! Puis enfin les retrouvailles ont lieu, inattendus et bien amenées, l'auteur ne cessant de nous surprendre (et ce n'est que le début de nos surprises dans ce tome)!
Après un périple en solitaire, on suit un périple de deux âmes égarées, mais pour s'échapper du purgatoire il faut vaincre le roi des démons, le père de Méliodas.
Ils vont alors trouver un allié inattendu qui va commencer la longue série de révélations qui nous attendent dans ce tome!
Cet allié, aussi surprenant soit il, va lever un des plus grands mystères de la série...ou comment une simple blague, un personnage comique en apparence sans importance, va dévoiler tout son incroyable potentiel!

Et à partir de là nous allons de surprises en surprises...Meliodas et son père (car la rencontre a bel et bien lieu) évoquent Estarossa...et pourtant leurs souvenirs le concernant sont flous...qui est il réellement?
C'est donc à ce moment là que nous revenons vers lui et ses adversaires du moment qui tentent de lui arracher Elizabeth...et Estarossa se souvient de son passé, de son enfance aux coté de Meliodas, l'admiration qu'il avait pour son frère...à moins que...
Voilà comment, alors que Suzuki a semé les graines du doute et a posé de bien nombreuses questions restées sans réponses, l'auteur va nous dévoiler la plus incroyable des révélations!
Le choc est violent, la surprise totale et il apparaît impossible que qui ce soit l'ait vu venir! Lorsque des théories qu'on a anticipé se révèlent vraies on connaît une certaine satisfaction mais ce n'est rien en comparaison d'une révélation qu'on n'avait pas anticipé, qu'on ne pouvait pas voir venir, mais qui pour autant ne sort pas de nulle part non plus, l'auteur ayant longuement préparé ces événements...tout se recoupe et on réalise à quel point Suzuki est un auteur génial (on le savait déjà, mais là il franchit encore un cap).

Un tome absolument bluffant qui nous réserve donc de nombreuses surprises allant crescendo, une totale réussite pour une série qui après 33 tomes n'a jamais faibli!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

18 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News