Sawako Vol.22 - Actualité manga

Sawako Vol.22

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 06 June 2017

Inévitablement, l'heure de choisir son parcours pour après le lycée approche pour chacun de nos adolescents, qui, pour certains, ont du mal à se décider, car leurs relations pourraient en pâtir.


Ainsi, Sawako semblait avoir fait son choix : elle comptait entrer dans la même université que Kazehaya, plutôt proche de chez elle. Mais selon son professeur titulaire M. Arai, elle pourrait avoir le niveau pour tenter le concours d'entrée à l'université nationale D. des sciences de l'éducation, située à Sapporo. De son côté, Chizuru s'inquiète de devoir se séparer de ses camarades dans moins d'un an, mais est peut-être encore plus effrayée à l'idée d'être éloignée de Ryu. Enfin, Ayane ne semble pas vouloir renoncer à son rêve d'aller étudier à Tôkyô, ce qui ne manque pas de décontenancer Kento...


Même s'il y a quelques petites longueurs, Karuho Shiina continue de mettre toute son application dans les choix que ses personnages, à l'aube de la fin de leur adolescence et de leurs années lycée, s'apprêtent à faire. En cela, la mangaka offre en chacun des couples trois cas bien différents, où, même s'il y a un désir de réussir à réunir amour et avenir professionnel, cela risque d'être particulièrement difficile, surtout dans le cas d'Ayane... Concernant Sawako et Kazehaya, l'autrice prend son temps encore plus, tant elle aime dépeindre les légers doutes quant à l'avenir ainsi que l'amour bienveillant que se portent ces deux adolescents décidés à se soutenir. A la douceur de ces deux-là répond le côté plus vif de la relation entre Chizuru et Ryu, qui semble décoller plus que jamais alors même que l'heure des choix arrive pour eux aussi. A ce titre, toute la première partie du tome est intense sur le plan émotionnel concernant ces deux-là, et Shiina parvient à très bien rendre ce qu'ils ressentent, via des textes assez fins et forts et des visuels toujours aussi soignés.


Tenter de retenir celui ou celle qu'on aime au risque de l'obliger à renoncer à autre chose, essayer de faire la part des choses ou de s'orienter vers le même avenir... Karuho Shiina dépeint de jolie manière la difficulté qui attend ses attachants personnages pour tenter de concilier leurs futures études et leurs sentiments.


En fin de volume, on découvre avec plaisir une petite histoire courte humoristique crossover entre Sawako et Aozora Yell, série de Kazune Kawahara (scénariste de Mon histoire).


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News