Samuraï Comeback Vol.4 - Actualité manga

Samuraï Comeback Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 01 December 2020

Shintarô Kaku, le secrétaire général du cabinet, est bien décidé à utiliser les quatre membres du Shinsengumi transportés dans le Japon des années 2000, et c'est dans cette optique qu'il leur a fait intégrer les forces d'autodéfense ! Après tout, les valeurs très patriotes de ces quatre lascars pourraient avoir leur utilité dans les desseins de Kaku... mais encore faut-il réussir à contrôler ces hommes d'un autre temps qui, de par leur méconnaissance du Japon contemporain, ont vite fait d'en faire un peu trop.

Et en faire trop, c'est vraiment ce que Kondô et compagnie feront par moments ! Kaku a beau essayer de leur faire cerner le fonctionnement du Japon d'aujourd'hui (l'occasion de montrer encore à quel point le pays s'est métamorphosé en un siècle et demi pour ne plus ressemble en rien au pays qu'ils connaissaient), nos héros conservent une manière bien à eux d'appréhender ce qui les entoure, de se battre, de mettre hors d'état de nuire les malfrats... ce qui donne lieu à quelques situations joyeusement ubuesques au fil de ce volume pas mal orienté action pendant une grosse partie. Néanmoins, peut-être Tsuru Moriyama étire-t-il sur un peu trop de pages tout ceci, avec des moments revenants un peu à la même chose et un volume se lisant très, très vite pour le coup.

Néanmoins, ça n'empêche pas l'auteur de continuer à jouer sur d'autres choses en parallèle. On pense en premier lieu à l'arrivée d'une femme auprès de nos quatre samouraïs: Yuka Hirai, une officière de police chargée de s'occuper d'eux sur demande de Kaku. Forcément, depuis leur regard d'homme du XIXe siècle, Kondo et les autres sont surpris de voir une femme officier de police, ce qui est l'occasion d'évoquer brièvement l'évolution qu'a pu connaître la place des femmes dans la société. Mais il y a aussi les choses que Kaku affirme à nos héros concernant la transformation du pays, due selon lui à la colonisation du Japon par les Etats-Unis et à l'incompétence d'homme politiques qui entretiennent des luttes de pouvoirs entre eux pour conserver leurs privilèges plutôt que de s'attaquer à des problèmes du pays.

C'est ainsi que se suit la nouvelle étape de la vie de nos héros à notre époque, dans un avant-dernier tome montrant certes quelques longueurs, mais aussi certains éléments intéressants et quelques instants assez décalés et comiques. mais au bout de tout ceci, face aux ambitions de Kaku, qu'est-ce qui attend Kondo et les siens ? Ont-ils un avenir dans cette époque qu'ils méconnaissent totalement ? C'est alors bel et bien un autre désir qui les gagne ici, donnant facilement envie de découvrir la suite et fin de leur périple improbable dans le cinquième et dernier volume.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News