Saint Seiya - Saintia Shô Vol.14

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 23 April 2021

Les Saintia sont aux prises avec les Dryades de Eris, elles doivent se hâter pour sauver leur déesse dont la force est aspirée par Ares qui s'est emparé du corps de Saga, le puissant Saint des Gémeaux!
Shoko affronte Até, la plus fidèle des guerrières de Eris, alors que Mii va tomber sur une vieille connaissance qui la renvoie à une promesse du passé...

Les Saintia sont de retour et c'est toujours un plaisir de découvrir des aventures originales issues de l'univers de Saint Seiya! Si nous n'avons pas de réelle surprise dans ce tome (mis à part à la toute fin...mais est ce réellement une surprise?), ce tome n'en reste pas moins particulièrement plaisant à lire!

Toutes les cases du déroulement d'un tome de Saint Seiya sont cochées ici! Nos héroïnes sont séparées, elles doivent rassembler des artefacts permettant de sauver Athéna, chacune d'entre elles est confrontée à un gardien, trop puissant pour elles dans un premier temps jusqu'à ce qu'elles se dépassent...bref, rien de bien original pour un habitué de l'univers, mais au moins ici l'auteure sait ce qu'elle fait et nous propose une aventure cohérente avec des affrontements dynamiques portés par des personnages attachants et développés!

Parmi les fans, nombreux sont ceux qui reprochent à la série de trop mettre les Golds Saints en avant au détriment des personnages "principaux", avec un fan service qui volent la vedette à celles qui mériteraient d'être plus sur le devant de la scène; et si je ne partage pas ce sentiment, je peux tout à fait le comprendre. Or dans ce 14e opus, l'auteure trouve un parfait équilibre, alternant les scènes entre les Golds et les Saintia.
On a Mu qui ouvre le bal juste pour montrer qu'il est là, on aura un chouette affrontement mettant en scène un Aiolia en détente avant de retrouver Milo plus charismatique que jamais mais mis en danger par un redoutable adversaire (et pour le coup il est fort probable que Milo vole de nouveau la vedette dans le prochain tome).
Mais malgré tout ils restent moins présent que les Saintia qui mènent leurs propres combats comme des grandes!
Shoyo dans un premier temps qui va malgré tout recevoir de l'aide mais pas d'un Gold, donc ça passe, et qui va nous sortir tout l'éventail des attaques de Seiya, y compris le Tourbillon Destructeur, une attaque si rare qu'on aurait presque pu l'oublier (quelque part c'est là aussi du fan service).
Ensuite se sera à Mii de briller toute seule face à un adversaire des plus sournois. Si l'affrontement en lui même n'est pas des plus passionnants, il est l'occasion d'un flashback intéressant qui permet de creuser un peu plus la personnalité et la détermination de la combattante!
A noter qu'elle va nous faire elle aussi un sacré clin d’œil à Shiryu en retirant son armure...sans le torse nu! A souhaiter qu'elle ne perde pas la vue!

L'intrigue avance, les personnages prennent de l'ampleur et on découvre de nouveaux adversaires possédant des designs vraiment intéressants et originaux, et à ce niveau il faut saluer le travail de Chimaki Kuori!

Il faut malheureusement mentionner un nouveau problème d’adaptation...rien de grave mais tout de même. Après un Gold qui a changé d'armure sans en parler à personne dans le volume précédent, ici on a une attaque qui un coup est traduite, un coup est laissée telle quelle: on a soit "le "Météore du Petit Cheval" (Equuleus), soit la "Comète d'Equuleus"...la comète ne mérite pas sa traduction?

Un volume vraiment pas déplaisant, qui n'a rien de révolutionnaire mais qui saura plaire à tous les fans de la saga!   


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News