Renard et le Petit Tanuki (le) Vol.3 - Actualité manga

Renard et le Petit Tanuki (le) Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 20 September 2021

Manpachi et Senzo sont parvenus à accomplir leur mission en retrouvant les chats égarés, mais leur rôle en ville n'est pas forcément fini dès lors qu'ils rencontrent Hagiri, un loup blessé faisant partie des serviteurs du mont Musashi Mitake, qui a une étonnante requête à leur adresser: l'aider à retrouver Mi, une petite chatte métamorphe blanche qui semble avoir énormément d'importance pour lui. Mais dans le même temps, le clan de chats de Shirotabi est lui aussi à la recherche de cette Mi qui semble décidément avoir une grande importance. Et les autres serviteurs du mont Musashi Mitake, eux, poursuivent leurs recherches pour dénicher l'énigmatique être qui a commencé à tuer des métamorphes...

Qui dont est ce tueur et pourquoi est-il si difficile à dénicher ? Pourquoi tue-t-il des métamorphes ? Qui est donc la petite chatte Mi (ou Milk), et pourquoi Hagiri et Shirotabi veulent-ils tant la retrouver chacun de leur côté et quitte à s'opposer ? Toutes les réponses arriveront bien assez vite au fil de ce troisième volume, qui tâche de conclure efficacement cette vaste affaire où tout se rejoint.

Efficacement, car Mi Tagawa a le bon goût de ne pas faire traîner les choses, notamment l'affaire de meurtres et les moments d'action qui, s'ils avaient été trop insistants, auraient pu alourdir l'oeuvre et la rendre moins accessible à tout public. Mais aussi parce que la mangaka sait vite et bien profiter de chaque situation pour apporter des développements sur ses personnages, à commencer par les quatre s'affichant de façon mignonne tout plein sur la jaquette: Senzo qui a toujours son petit caractère renfrogné, Hagiri montrant un côté dominé derrière son allure balafrée pourtant intimidante, et Manpachi et Mi qui sont résolument adorables. Sans jamais traîner inutilement, Tagawa parvient à exposer le passé de Hagiri, à expliquer ainsi pourquoi il est tant passionné par les chats au risque de susciter les moqueries de son clan, à faire comprendre les raisons de son lien si particulier avec Mi, mais aussi à mieux revenir son la relation qu'il a depuis toujours avec son partenaire Chiaki, relation cachant en réalité pas mal d'affection derrière les premières apparences, Chiaki étant même capable d'adopter un peu le mauvais rôle pour le bien de son camarade. En cela, il rappellerait presque un peu Senzo parfois ! Et justement, notre cher renard noir démontre à nouveau (même s'il ne veut pas le montrer !) qu'il s'est attaché à Manpachi, en le protégeant d'une façon allant souvent au-delà de la simple missions que lui a donnée la déesse. Enfin, l'adorable petit tanuki reste lui-même un plaisir à suivre, surtout quand il montre ses petites pointes de caractère afin de défendre Senzo, Mi ou Hagiri.

Ajoutons à çà le dessin toujours adorable et soigné, la bonne exploitation des visages "secondaires comme Tachibana, Mikumo ou les loups du mont Musashi Mitake, et les très rafraîchissants bonus de fin de tome, on l'on obtient une lecture qui a toujours de quoi nous faire fondre. Pourvu que ça dure !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News