ReLIFE Vol.10 - Actualité manga

ReLIFE Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 23 May 2019

Malgré bien des déboires, les préparatifs du festival culturel du lycée sont menés à bien. C'est Chizuru qui est finalement sortie grandie de cette épreuve : A force de remises en question, l'autre candidate au projet ReLIFE a su comprendre en quoi son comportement clochait. De son côté, Arata ne peut dénigrer davantage ses sentiments pour Chizuru. Le festival serait l'occasion de se rapprocher d'elle, mais il ne peut se contraindre de gâcher son existence à cause des pertes de mémoire qu'engendrerait la fin de l'expérience ReLIFE...

Le tome dernier s'est avéré charnière pour l'évolution de Chizuru au sein de la série. Avec un dixième tome consacré au festival d'Aoba, on pouvait craindre un tome assez classique en terme de comédie lycéenne... sauf que Yayoiso nous prouve tout l'inverse avec un opus cruciale dans les réflexions du personnage principal.

La plus belle prouesse de cet opus, c'est d'entremêler toutes les pistes du récit en un seul passage, afin de faire progresser l'intrigue à très bon rythme. Le festival est l'occasion pour Arata de se questionner davantage sur les conséquences de ses actes sur ses camarades qui l'auront oublié en fin d'année, conséquences inéluctables du projet ReLIFE. Pour ces mêmes raisons, il ne peut avouer à Chizuru son amour pour elle, et décide de prendre de la distance. Le dixième tome qui s'offre à nous concerne alors pleinement les dilemmes amoureux des protagonistes, prétexte idéale pour amener la réflexions autour de l'implication d'Arata dans son expérience ReLIFE. Une thématique qu'il était logique de développer et qui s'avère traitée avec beaucoup d'intelligence. Car la série de Yayoiso, à travers le retour aux années lycées du personnage central, traite inévitablement de la nostalgie. Le message développé parlera alors au lecteur adulte, une ode à l'adolescence, étape difficile de laisser derrière nous, et pourtant ô combien cruciale dans notre développement.

Au-delà de toutes ces réflexions, passionnants et qui ont le mérite d'être amenées naturellement au regard des événements de l'arc en cours, c'est bien la relation entre Arata et Chizuru qui se révèle particulièrement prenante à suivre. Tous deux ont évolué, et tous deux ne peuvent s'avouer qu'ils sont des cobayes du projet ReLIFE. Un dilemme amoureux original et assez cruel qui apporte une belle intensité dramatique au récit, au sens positif du terme. Il faut dire que l'évolution récente de Chizuru aide énormément, la demoiselle ayant été rendue encore plus humaine et attachante en très peu de temps. A travers sa grande révélation autour du personnage, Yayoiso préparait sans nuls doutes cet instant précis, laissant croire que l'intrigue atteint doucement mais sûrement son point culminant.

En résulte un dixième tome assez dense, ingénieux dans sa manière de recouper les intrigues et les thématiques de l’œuvre, et qui fait véritablement avancer les choses. Les prochains volumes seront cruciaux pour la finalité de la série, chose logique puisqu'il ne reste plus que cinq volumes avant la conclusion de ReLIFE. La série restant toujours aussi intelligente et prenante, on attend forcément la suite avec hâte.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News