Ranma 1/2 - Edition Originale Vol.5 - Actualité manga

Ranma 1/2 - Edition Originale Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 24 August 2018

La pièce de théâtre de Roméo et Juliette continue de battre son plein... et de partir en vrille, car plusieurs Roméo sont en piste pour tenter de s'accaparer Juliette/Akane ! Alors que la jeune fille rêvait depuis toujours de jouer ce rôle, ses prétendants Kuno, Happosai et Gosunkugi se battent au risque de toujours plus faire dévier le spectacle. Quant à Ranma, il semble surtout vouloir profiter de la pièce et de son rôle de Roméo pour mettre la main sur le prix à gagner: un voyage en Chine... Mais dans le fond, est-ce vraiment la seule raison ?

La pièce de Roméo et Juliette reste un assez grand moment dans l'esprit de pas mal de fans de Ranma 1/2, tant Rumiko Takahashi y marie bien ce qui fait souvent le charme de la série: du grotesque, des situations qui partent en vrille, des personnages un peu en roue libre et bien exploités... mais aussi une part romantique en filigranes, car sans rien en dire et en revenant toujours vite à son humour la mangaka fait bien comprendre que quelque chose se forge entre Akane et Ranma, les tout petits moments de jalousie ou d'inquiétude en sont la preuve.

Après cette partie vraiment bien campée, pas question pour la mangaka de baisser en rythme, et elle enchaîne encore les idées farfelues. Certaines, comme la recherche d'une source sous le vestiaire des filles par Ranma et Ryôga, sont un peu moins inspirés, tandis que d'autres, comme les enjeux autour du bracelet d'amour, jouent très bien sur les axes installés: humour et sentiments. Surtout, on appréciera, dans ces différents petits arcs de quelques chapitres, la bonne exploitation d'une assez large palettes de personnages: des frère et soeur Kuno à Shampoo en passant par Ryôga, Happosai, Cologne... et même Mousse qui revient à la charge en toute fin de volume. De plus, certains visages continuent de se dévoiler, tels Mousse qui réserver une surprise loufoque, ou Happosai et Cologne qui se connaissent...

Reste que l'essentiel du volume est encore marqué par un autre événement: l'entrée en scène d'un nouveau personnage destiné à devenir récurrent: Ukyô Kuonji, qui s'affiche derrière Ranma sur la jaquette. Ce personnage, qui possède aussi ses propres techniques de combat complètement farfelues (en se battant avec les spatules qui lui servent à confectionner les okonomiyaki, sa spécialité), est censé être un ami d'enfance de Ranma... mais se montre d'emblée agressif à son égard mais aussi envers Genma qui est battu à plates coutures. Pour quelle raison ? La réponse est évidemment très décalée, et, une nouvelle fois, repose pas mal sur l'incompétence de ce père indigne qu'est Genma (par ailleurs, les moments où il se transforme en panda pour échapper aux problèmes sont toujours aussi drôles). Et tandis que l'humour bat son plein, Ukyô se révèle vite être un personnage riche en surprises, que Takahashi parvient à faire entrer en scène de manière très marquante, grâce à certaines idées qui vont très bien dans la série (l'ambiguïté de son sexe en tête).

Entre la fin de la partie sur Roméo et Juliette, l'arrivée très réussie d'Ukyô qui apporte encore de nouvelles situations, et les différents petits arcs exploitant bien les situations loufoques et la galerie de personnages, Ranma 1/2 se montre donc toujours aussi plaisant avec ce 5e opus où Rumiko Takahashi reste bien inspirée.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News