Quand Takagi Me Taquine Vol.3 - Actualité manga

Quand Takagi Me Taquine Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 15 January 2020

Que ce soit en cours, sur le chemin de l'école ou de la maison, en dehors du cadre scolaire, ou même sous l'oeil de l'amusant trio Mina/Yukari/Sanae qui le prend pour un couple, Takagi ne manque jamais de ressources pour taquiner Nishikata quitte à la provoquer en duel, quand ce n'est pas le jeune garçon qui la provoque !

Ainsi, dans ce troisième volume, 9 nouveaux courts chapitres sont au rendez-vous pour nous montrer comment, à chaque fois, la malicieuse jeune fille arrive à avoir le dernier mot sur son camarade de classe et d'amusement. Traverser un tunnel réputé hanté et étant un bon spot pour les amoureux, chercher le point faible de l'autre tout en se la jouant dandy comme dans un film diffusé la veille, comparer sa taille, se lancer dans des paris en traduction d'anglais, en calligraphie ou encore en bascule...

Les petites situations, aussi simples qu'efficaces, s'enchaînent ainsi, dans une atmosphère très quotidienne et agréable que l'auteur sait bien souligner via son découpage classique mais soigné ainsi que ses décors présent quand il faut et, bien sûr, les expressions faciales de ses personnages, que ce soit les mines déconfites ou interrogatrices de Nishikata ou celles espiègles et amusées de Takagi. Et ces points de départ tout simples, Soichiro Yamamoto sait assez souvent en tirer parti, bien sûr pour l'humour et le déroulement où Takagi a toujours le dernier mot, mais aussi pour véhiculer certaines petites choses. Ainsi, tout en continuant de jouer affectueusement sur l'ambiguïté de certaines paroles de Takagi concernant ce qu'elle pourrait vraiment ressentir pour Nishikata, le mangaka sait aussi gentiment mettre en avant la considération qu'a le jeune garçon pour celle qui la taquine tant: lors du changement de classe il ne le dit pas mais montre bien qu'il aimerait encore être à côté d'elle, lors du jeu de la bascule il est honnête en avouant avoir triché...

Ainsi la lecture, se renouvelant sans peine ici même si le schéma reste toujours le même, séduit-elle toujours autant. La plus adorable des chipies a encore frappé, et nous séduit toujours autant !
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News