Puzzle Vol.5 - Actualité manga

Puzzle Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 13 January 2011

Changement de cap dans ce cinquième volume, qui nous invite à suivre le dernier des principaux héros de la série selon la présentation d'Akata/Delcourt. Roku, un lycéen, revient dans sa ville natale après une longue absence et intègre le lycée local. Rapidement, il se fait à cette nouvelle vie, retrouve des amis d'enfance, noue une amitié avec le taciturne Kajima, et s'intéresse de près à la charmante et caractérielle Michika, qui vit un amour à sens unique pour Kajima. Mais rapidement, Roku est rattrapé par son douloureux passé, lorsque réapparaît devant lui Manami, la grande de Nozomi, une amie d'enfance décédée dans un accident de voitures quand ils avaient 9 ans...

Nouveaux héros dans ce tome, et nouveaux moments touchants en perspective. On retrouve avec intérêt le personnage de Kajima, héros d'un précédent acte de la série, personnage secondaire ici, mais dont nous découvrons encore un peu plus ici, en filigranes, l'adolescence. On s'attache très rapidement aux principaux personnages de ce nouvel acte, auxquels Ryô Ikuemi arrive à nouveau à insuffler une véritable personnalité, à chaque fois différente et sonnant incroyablement vrai, de Roku, sympathique mais difficile à cerner dans ses tourments passés, à la délicieusement caractérielle et bien plus sensible qu'il n'y paraît Michika, en passant par la curieuse mais non moins attachante Manami, et même par la défunte Nozomi, personnage à part entière du tome, dont nous découvrons la gentillesse et la joie de vivre au détour des souvenirs des personnages et d'une narration intelligente qui fait le choix judicieux de poser l'enfant défunte en narratrice, ce qui ne fait que rendre le récit plus troublant et touchant: bien qu'elle ne soit plus là, Nozomi continue de vieller sur ceux qu'elle aimait, de là où elle est à présent.

Comme toujours, les liens se créent, des personnages se rapprochent petit à petit avec le plus grand naturel, tant la mangaka excelle dans l'art de rendre ses protagonistes vrais et humains. Sentiments blessés ou naissants, souvenirs douloureux et remises en question sont autant d'éléments que Ryô Ikuemi parvient à narrer avec sincérité sans avoir besoin de forcer sur le sentimentalisme. On ressort de la lecture conquis, comme toujours, en ayant hâte de voir les différentes pièces du puzzle continuer de s'imbriquer les unes dans les autres.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News