Prisonnier Riku Vol.15 - Actualité manga

Prisonnier Riku Vol.15

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 17 May 2016

Afin de mener à bien leur plan d’évasion Riku et Rénoma doivent voir les choses en grand et organiser une cellule composée de camarades robustes et déterminés à quitter l’Île du Paradis. Tanaka, Eda et Tsubaki ayant rejoint leurs rangs, il leur manque encore deux détenus pour former leur équipe. A cet instant, Matsuo est envahi par la culpabilité après s’être rendu compte que sa mère, mourante, a tenté l’impossible pour pénétrer le pénitencier et livrer un ultime message à son fils. C’est maintenant à lui d’être auprès de sa mère, tout en sachant qu’Amano ne le laissera pas seul…
Les prémices de l’évasion sont donc engagées mais à cause d’une étourderie, Riku et les siens vont s’attirer le regard de la plus grande menace qu’ils pouvaient trouver…

L’intrigue de Prisonnier Riku suit son court, une progression on ne peut plus logique puisqu’il est question de la fin de la composition de la cellule d’évasion suivie des premiers pas du grand plan de la troupe qui se sera formée au terme de ce volume. Comme on pouvait s’y attendre étant donné l’opus précédent, les derniers composants de cette cellule ne surprennent pas mais étant donné leur intérêt, il paraissait indéniable de les laisser de côté. Toutefois, le cheminement des événements ne se déroule pas tout à fait comme prévu et un certain rebondissement ajoute une tension supplémentaire à ce volume, un danger peut-être encore plus grand que l’Île du Paradis elle-même ! Nos compagnons vont devoir redoubler de vigilance, et c’est bien ce qui promet de prochains volumes riches en intensité…

Cette tension est déjà palpable dans le volet présent puisque le grand plan d’évasion se précise à travers des premiers préparatifs, tant de situations au cours desquelles nos héros n’ont pas le droit à l’erreur, un simple repérage des gardiens pouvant être fatal. C’est donc un véritable thriller carcéral qui se présente à nous tant chacun prend des risques pour mettre le plan à exécution, valant au tome un cliffhanger qui nous fait une fois encore regretter de ne pas avoir la suite à portée de main, immédiatement. Pas de doute, nous sommes bien dans un manga d’évasion qui est passé aux choses sérieuses après un longue, mais excellente, préparation !

La formation d’une nouvelle bande de héros, le plan de nos camarades qui s’affine et nous dirige vers l’évasion promise depuis si longtemps… Tous les éléments sont présents pour former un tome complet, mais Shinobu Seguchi ne s’arrête pas là et ajoute ici une certaine profondeur à son titre. En effet, les ambitions de Riku sont mises à nue ici et permettent d’entrevoir la direction que prendra le titre par la suite, ce qui n’est pas anodin puisque Prisonnier Riku atteindra la trentaine de tomes au Japon avant la fin de l’année. Le combat de notre protagoniste ne sera donc pas que carcéral mais il prendra vraisemblablement un tournant politique, difficile alors d’imaginer que l’adrénaline redescendra d’ici là.

En sommes, nous avons là un tome typique de Riku qui répond à toutes nos attentes : le scénario progresse et repousse ses ambitions, les valeurs humaines de la série restent présentes, l’intensité est omniprésente et a même lieu grâce à certains rebondissements bienvenus, qui apportent une tension réelle à l’intrigue ! Le changement de parution, désormais bimestriel, est par conséquent bien dur à supporter…

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News