Princesse Détective Vol.10 - Actualité manga

Princesse Détective Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 22 January 2021

Après quasiment un an de "pause", la publication française de Princesse Détective semble repartir dur de bons rails ! Ainsi, ce dixième volume de la série d'enquêtes de Mayuki Anan est sorti dans nos contrées seulement deux mois après le précédent volume, fin novembre 2020, histoire de nous offrir une nouvelle salve de cinq affaires à résoudre pour Hinami et ses compagnons.

Retrouver la trace d'un enfant disparu sous une pluie d'étoiles filantes en compagnie de Jin. Sans l'aide de la police car la résidente des lieux déteste les hommes, déjouer les nouveaux plans du Lapin aux horloges qui compte venir voler une montre. Percer le secret d'un soi-disant magicien. Lever le voile sur une surprenante plongée de nos trois héros dans des univers de contes. Démêler les soupçons d'infidélité de Yayoi (la soeur aînée de Rikka) envers son copain tout en levant le voile sur un bosquet "hanté" repéré par Yami (le jeune cousin de Jin adepte des phénomènes paranormaux).

On reste donc, une nouvelle fois, sur un schéma assez simple de cinq affaire dans ce tome, ce nombre assez élevé obligeant la mangaka à aller vite, ce qui est parfois à double tranchant. Car s'il y a assurément un rythme soutenu encore accentué par certaines notes d'humour (comme quand Rikka et Jin, dans la deuxième histoire, sont obligés de se travestir), il y a aussi différents petits raccourcis ou des facilités d'écriture. Par exemple, mieux vaut ne pas trop tiquer sur le fait que la mamie préfère faire confiance à des gosses plutôt qu'à la police dans la deuxième histoire, ou face au fait qu'un cambrioleur chevronné confie son larcin à un enfant de 5 ans dans la dernière. Et pour rester sur la dernière histoire, le cas du bosquet "hanté" est vraiment expédié à la va-vite, en une page, dommage !

Et pourtant, comme souvent, il y a vraiment de très chouettes choses dans ce tome, contribuant à rendre la lecture efficace dans l'ensemble. On appréciera la volonté de Jin de devenir plus fort dans la première histoire, les possibles nouveaux personnages récurrents apparaissant dans la troisième, l'atmosphère atypique de contes ainsi que les petites énigmes très sympathiques dans la quatrième, et enfin, dans la cinquième, les petits éléments du passé de Rikka ainsi que la façon dont cette "simple" affaire de tromperies présumée prend finalement de toutes autres proportions plus graves.

On a alors un tome qui, globalement, est très plaisant. Il y a toujours des petites choses qui peuvent faire tiquer, mais les affaires de ce volume sont dans l'ensemble efficaces, variées, et souvent assez bien conçues dans les énigmes, ces dernières étant souvent assez stimulantes cette fois-ci.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News