Primal Gods in Ancient Times Vol.1

Rédaction
Lecteurs
19 /20

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 09 Décembre 2022

Dans des temps reculés, nous rencontrons Miyo, jeune orpheline désignée par son village comme sacrifice humain. Mais juste avant qu'elle soit envoyée à l'échafaud, voilà qu'elle rencontre En no Ozuno, un jeune ascète à la recherche d'un dieu, et son jeune disciple Zen. Les deux jeunes gens vont lui permettre de remettre en cause son destin et la voilà partie sur les routes à leurs côtés... Quelles autres aventures attendent la jeune Miyo ?

Voilà encore une série assez surprenante ! Je dois vous avouer que je suis rarement convaincu par les mangas de cet éditeurs. On a vraiment à boire et à manger chez eux. Pourtant, ici nous avons un bon début pour cette série. On se situe dans un Japon Ancien, encore dominé par les Dieux. Nous suivons un petit groupe de trois personnes aussi touchants que drôles. On se retrouve avec un mélange des genres assez étrange entre tranche de vie très douce et parfois série horrifique quand on se retrouve dans l'antre de certains Dieux, vraiment flippants d'un premier abord. Pourtant, le tout marche magnifiquement bien. On a envie de suivre ces personnages, d'en apprendre plus sur eux mais aussi sur chacune de leurs quêtes. L'un veut retrouver un Dieu précis, l'autre veut aller à la capitale et le dernier, Zen, reste bien mystérieux une partie du tome avant qu'on ne découvre une triste vérité sur lui... Ce trio est éclectique, et c'est ce qui rend leurs interactions aussi intéressantes.

Au niveau du dessin, Kenji Tsurubuchi se fait plaisir sur les designs des Dieux. Ceux-ci peuvent autant être effrayants qu'inoffensifs. Ils aiment jouer avec les contrastes pour rendre des scènes presque cauchemardesques et ensuite les désamorcer par leurs discussions avec Ozuno. Pour ce qui est des personnages, on est sur un chara-design plus classique mais qui passe bien. On a sinon un beau travail des décors, une belle immersion dans ce Japon des temps anciens.

Pour ce qui est de l'édition, on a le droit à une très jolie couverture au papier un peu gaufré qui donne du cachet à l'objet. En ce qui concerne la traduction, le travail des éditions Vega est tout à fait honorable.

On est ici sur un début de manga très doux, qui nous emmène dans ce Japon ancien, où les Dieux sont encore prégnants dans les croyances des populations. Où ils ont encore un pouvoir de vie et de mort sur les gens. Un temps où les monstres et démons sont encore présents et peuvent causer de grands dommages. Un temps où les hommes et la nature vivent en parfaite harmonie... Mais n'allez pas croire que c'est simplement un manga fait pour se poser et entrer dans une petite parenthèse. Les dieux sont souvent effrayants, cette magie ancienne n'est pas toujours bonne à prendre... Bref, un manga reposant, mais pas trop, qui vous apportera son lot de divertissement. Si vous avez aimé des séries comme « Alpi the Soul Sender » ou bien encore « The ancient Magus Bride », je pense que cette série est pour vous, ou tout du moins, qu'elle mérite que vous y jetiez un coup d'oeil.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan
16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs