One Piece Vol.67 - Actualité manga

One Piece Vol.67

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 16 July 2013

Comme à chaque nouvelle partie de sa série, Oda repose de nouvelles bases, toujours plus ou moins sur le même schéma… L’équipage est divisé, séparément ses membres rencontres des personnages vivants sur l’île, alliées ou ennemis, puis l’auteur nous présente la nouvelle menace qui va occuper Luffy et ses compagnons.
Ici la menace en question est un scientifique au corps vaporeux nommé César Clown, un ancien scientifique de l’armée qui est désormais recherché à cause d’expériences interdites. Le personnage en question est vraiment très réussi graphiquement et il nous tarde déjà de le voir en pleine action, s’opposer à nos héros.

Mais il y a bien d’autres choses à retenir de ce volume, à commencer par l’intervention d’un personnage connu, de retour, et ayant lui aussi grandement progressé : Trafalgar Law ! Pendant que les membres de notre équipage de pirates préférés s’entraînaient chacun de leurs cotés, ils ne sont pas les seuls à avoir évoluer, puisque Law est dans l’intervalle devenu un des Sept Capitaines Corsaires (des places étant vacantes)… Le monde de Oda évolue sans nous, un peu comme un univers persistant où tout un tas de monde vit sa vie sans être sous le regard des lecteurs, à l’image de Basil Hawkins, cité ici comme responsable de la destruction d’une armada de pirates.
D’ailleurs l’auteur nous reparle de ceux qui étaient autrefois connus sous le nom de « Supernova Eleven » pour les renommer de manière général « la Génération Terrible », incluant Barbe Noire au passage. Inutile de dire que nous en entendrons parler à nouveau…d’ailleurs nous n’attendons que ça.

Dans les rayons des nouveautés on trouve également le rassemblement de l’équipage beaucoup plus tôt que prévu mais sous une forme inédite… En effet à cause des pouvoirs de Law, quatre des membres de l’équipage se retrouvent dans des corps qui ne leur appartiennent pas… Ainsi Sanji se retrouve dans le corps de Nami (pour son plus grand bonheur), cette dernière se trouve dans le corps de Franky, ce qui est assez amusant, le cyborg est quant à lui dans le corps de Chopper, et le rêne dans le corps de Sanji… Les quiproquos se multiplient de façon assez amusante. Et l’équipage se sépare de nouveau, proposant de nouvelles équipes.

Encore une fois tout semble assez brouillon, entre les centaures, les morceaux de corps qui se baladent un peu partout, la marine qui s’en mêle, les bases cachés, les assassins légendaires…il y a largement de quoi faire !
Tout semble posé, il ne reste plus qu’à attendre le volume suivant !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News