One-Punch Man Vol.22 - Actualité manga

One-Punch Man Vol.22

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 05 Febuary 2021

Chronique 2 :

Les héros ont pénétré le repaire des démons mais ils sont confrontés à une forte opposition: les lieutenants de l'empereur des démons se dressent face à eux, et il se pourrait bien que certains héros n'en reviennent pas, y compris parmi les classe S! D'ailleurs le petit empereur fait face à un adversaire qui lui pose bien des problèmes et pourrait causer sa perte...

L'arc le plus long de la série se poursuit avec, une fois n'est pas coutume, un Saitama plus présent et plus actif que ce fut le cas dans les derniers tomes...pour autant il ne va pas non plus jouer un grand rôle, se contentant d'être spectateur, voire un soutien au Petit Empereur, qui lui non plus ne réalise toujours pas la puissance démesurée de ce dernier!

On distingue trois parties dans ce tome bien qu'il s'agisse de la même intrigue, c'est à dire que trois héros vont tour à tour être mis en avant, volant une fois de plus la vedette à celui qui n'a plus grand chose d'un personnage principal (à la limite Saitama est devenu un guest de luxe, un deus ex machina...mais certainement pas le protagoniste de ce titre où tout se joue sans lui).

On commence sans surprise avec donc le Petit Empereur en plein affrontement contre Phénix Réincarné! Le combat est intéressant, amusant et bourré de power up, en particulier du démon qui ne cesse de se métamorphoser, on a droit à une tentative de séduction vers le coté obscure, et à la limite c'est là que Saitama va jouer son rôle...
L'auteur parvenant même à faire naître un peu de suspens, on s'inquiète réellement pour le jeune héros de classe S, on craint soit sa mort soit son basculement du coté des démons...

Ensuite on découvre un nouveau héros de classe S, ou du moins on le découvre en action: Zombiman avance de manière délétère au sein de la base ennemi, tuant les ennemis par dizaine en toute nonchalance... Il sera lui aussi confronté à un puissant démon, un lieutenant déjà aperçu et dont les mérites ont été vanté: un puissant vampire! Quoi de mieux qu'un duel entre immortel pour tester sa force et son endurance!
Ici c'est plus le contexte que l'affrontement en lui même qui va marquer les esprits, d'ailleurs l'auteur réglera ça à coup d'ellipse, nous n'assisterons pas à la fin du combat, découvrant le carnage, la boucherie qui en a résulté!
Pour le coup, force est de constater que c'est terriblement efficace!

Enfin ce sera à Bogosse Masqué de se confronter à un lieutenant parmi les démons, la sadique au fouet: là encore deux adversaires qui se correspondent pour un combat assez plaisant qui va dévoiler le coté psychotique (et hideux) de Bogosse Masqué... Le personnage est tellement borderline qu'on en vient à s'inquiéter pour la vie d'autres héros croisant sa route!

Ce volume passe tout seul, on y prend un réel plaisir et on commence à accepter l'idée que Saitama ne soit pas réellement impliqué dans tous ces événements de grande ampleur... De ce fait un véritable intérêt et un réel suspens sont en train de se mettre en place!


Chronique 1 :

Alors qu'il pensait n'avoir fait qu'une bouchée de Phénix grâce à ses inventions, Petit Empereur a la surprise de voir le monstre se réincarner, tel un vrai phénix, et qui plus est dans une forme évoluée ! Armé de sa botte secrète le robot Brave Giant qu'il pensait initialement garder pour des ennemis encore plus forts, le jeune héros s'apprête donc à reprendre le combat... à moins que son adversaire n'ait d'autres ambitions. Se connectant à l'esprit de Petit Empereur pour le plonger dans une sorte de dimension psychique, Phénix a une bien étonnante proposition à faire au héros: rejoindre ses rangs...

Si, depuis déjà quelque temps, Petit Empereur nous apparaît comme un héros particulièrement fort et gérant fort bien la lutte contre les monstres, c'est pourtant cette fois-ci dans une situation assez délicate qu'on le retrouve. Non seulement car Phénix n'a pas encore tout montré de ses pouvoirs, entre ses capacités de transformation lui permettant d'échapper aux attaques ainsi que sa manipulation des morts qui offriront quelques brefs moments d'action tumultueux. Mais surtout parce que ce monstre cherche à créer le trouble dans l'esprit du jeune héros, de la désorienter en lui faisant miroiter certaines choses, en lui suggérant un idéal, et finalement en confrontant le jeune garçon à certains tourments intérieurs, autour du manque de reconnaissance ou encore de la possible corruption de l'association des héros. Et quand bien même ces éléments sont brefs, ils amènent très vite mais assez bien une légère introspection sur Petit Empereur, qui au bout du compte en ressort peut-être plus attachant. Néanmoins, face à un adversaire aussi imprévisible, il n'est pas sûr que Petit Empereur puisse s'en sortir si facilement... et c'est précisément là que surgit de nulle part (littéralement) un certain crâne d'oeuf.

Car ce volume marque le retour de notre cher Saitama, qui s'était fait bien discret depuis quelques tomes, ce qui n'était pas forcément un mal puisque son entrée en action signifie généralement que tout va bien vite se terminer en un coup de poing, recette répétitive. Mais heureusement, si Saitama va évidemment dégommer quelques monstres ici avec son habituelle aisance mêlée de je m'en foutisme (donnant lieu à quelques brefs instants rigolos, comme avec l'hydre lors de la fuite), notre héros ne règlera pas les choses totalement comme d'habitude. L'humour est là via l'habituel comportement décalé du crâne d'oeuf (surtout lors de son arrivée sur place), mais Saitama livre aussi quelques paroles ayant un certain écho en Petit Empereur, et ce dernier semble commencer à être intrigué par ce héros de classe B... Saitama sera-t-il enfin reconnu à s a juste puissance plus tard ?

Tout ceci nous offre alors une première moitié de tome convaincante, mais la suite s'avère tout aussi prenante, quand bien même elle prend un schéma très classique en nous invitant à suivre d'autres héros dans leurs combats contre les monstres. Ainsi Zombiman se retrouve-t-il face à Dracul, pour un combat forcément à part, du fait de la nature des deux opposants: un zombie contre un vampire, ça donne forcément un spectacle assez inédit dans l'oeuvre. Et à l'arrivée, ça nous donne enfin une meilleure idée des capacités de Zombiman. Puis alors que les trois sbires d'Atomic Samouraï font face aux redoutables techniques de soumission de Princesse Supersado, ils pourraient bien voir surgir devant eux un allié inattendu: l'heure est enfin venue pour le fameux Bogosse Masqué de passer à l'action, en nous montrant enfin l'étendue de sa force ! Mais au-delà de la puissance du bonhomme, c'est bien ce qu'on entrevoit de lui qui intrigue voire inquiète, à savoir des aspects pas franchement humains, que ce soit physiquement ou dans sa mentalité... Alors, nul doute que Bogosse Masqué nous réserve encore bien des choses pour la suite de la série.

En résulte un volume dans l'ensemble fort sympathique, de ceux qui donnent envie de poursuivre encore cette série parfois trop longuette. D'autant plus que, visuellement, Murata ne baisse pas de régime avec un rendu toujours aussi dense et plus d'un angle de vue bien trouvé.
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.75 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News