One-Punch Man Vol.13 - Actualité manga

One-Punch Man Vol.13

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 17 Décembre 2018

Critique 2


Pendant que Saitama continue son tournoi d'arts martiaux tranquillement, le monde subit les assauts de nombreux monstres puissants, mettant en difficulté bien des héros! Pour la première fois, les monstres semblent s'être unis pour dominer le monde et renverser les héros...une terrible menace qu'il faut contrer au plus vite! Mais ce n'est pas la seule menace puisque Garoh continue de s'en prendre aux héros! 


Le monde a plus que jamais besoin de ses plus puissants protecteurs! 


Plus que jamais il semble que l'auteur, One, se soit décidé à nous proposer une intrigue riche et (presque) complexe, pleine de surprises et de rebondissements, rompant avec la linéarité et les évidences des premiers tomes! 


Et si en plus, il est bon de le mentionner, nous avons ici un tome entièrement consacré à l'intrigue principale, sans histoires bonus sans intérêt venant casser le rythme et accroître la frustration, alors il n'y a plus qu'à savourer! 


C'est sans doute la première fois depuis le départ de la série, mais dans ce tome on trouve de multiples sous intrigues, avec un récit qui part dans plusieurs directions, laissant présager de grandes choses pour la suite! 


Nous avons d'un côté les monstres, toujours plus gros, puissants et terrifiants qui attaquent les différentes villes, submergeant les héros de par leur nombre; ce qui permet aux auteurs de présenter de nouveaux héros et d'en faire revenir certains! Une nouvelle fois on saluera le travail remarquable de Yusuke Murata qui donne vie à des personnages aux charismes incroyables, aussi ridicules soient ils une fois qu'on les découvre un peu plus, son trait est toujours aussi efficace et percutant! 


Ensuite nous avons les héros qui se rassemblent pour trouver et renverser Garoh, celui qui fait parler de lui depuis quelque temps pour avoir vaincu des héros puissants: en tant que disciple de Bang il est à prendre très au sérieux! 


D'ailleurs si Garoh est absent de ce tome, en suivant ceux qui veulent l’arrêter les auteurs font le lien entre les deux intrigues: les démons veulent utiliser ceux qui recherchent la puissance pour grossir leurs rangs. 


Et enfin on retrouve Saitama au sein d'un tournoi qui s'est avéré sans surprise, et ce jusqu'au bout... On espérait que Suiryu soit plus qu'un artiste martial doué, qu'il surprenne et le lecteur et Saitama...mais si les auteurs font durer l'affrontement avec des artifices (la perruque de Saitama), l'issue est aussi prévisible que décevante... Au final à quoi aura servi ce tournoi? A détourner l'attention du héros de l'invasion des monstres? A détourner l'attention des lecteurs, car One ne sait plus quoi faire d'un héros trop puissant qui nuirait à sa nouvelle intrigue? La suite nous le dira, mais clairement, si le personnage de Seiryu est grandement charismatique, cette partie est de loin la moins intéressante. Mais elle se termine et désormais la suite ne devrait se consacrer qu'aux deux premières intrigues...on attend donc la suite avec impatience! 


Un tome composé de parties inégales, mais qui ouvre des portes intéressantes pour la suite, et vient grandement titiller notre curiosité avec une menace sous-jacente! Certes pas réellement surprenant (bien qu'un peu malgré tout), mais intéressant et prometteur! 


Critique 1


Tandis que Saitama, qui se fait passer pour Charanko, atteint les demi-finales du tournoi d'arts martiaux, la situation semble de plus en plus critique concernant l'invasion des monstres, qui sont mieux organisés que jamais. Il ne fait désormais plus aucun doute qu'une Organisation des monstres existe, mais jusqu'où vont leurs plans ? Alors que les héros de classe A tombent les uns après les autres face à la pieuvre géante Léviatank, le héros de classe S Flashy Flash arrive sur place, et l'aide de Tatsumaki ne sera sans doute pas de trop non plus...


Le treizième volume de One-Punch Man se divise clairement en deux grandes parties, dont la première voit la lutte contre Leviatank et d'autres monstres se poursuivre. Dans le déroulement, pas de surprise: alors que bon nombre de héros apparaissent complètement dépassés et impuissants, c'est Tatsumaki qui brille dès son arrivée, et sans doute ne l'avait-on jamais vue aussi bien mise en avant au combat. Flashy Flash, de son côté, a beau être lui aussi un héros de rang S, il apparaît plus à part dans son comportement... jouera-t-il un rôle plus important plus tard ? Dans l'immédiat, une chose est sûre: même si Tatsumaki se débrouille, elle ne peut faire le poids seule face à tout ce qui se trame, car il s'avère que l'Organisation des monstres nourrit des ambitions encore plus inquiétantes qu'on ne le pensait, et cela passe par une nouvelle donne qui offre son nom au sous-titre du volume: les cellules de monstre, dont on vous laisse découvrir par vous-même les effrayantes possibilités... A n'en pas douter, la situation risque encore de se compliquer pour les humains par la suite !


Et pendant ce temps, dans la deuxième grande partie du volume, Saitama poursuit sa route dans la suite et fin du tournoi. Pas de surprise concernant l'issue de la demi-finale, qui repose sur le même running gag que précédemment. En revanche, la finale s'annonce d'emblée plus prometteuse face à Suiryû, combattant redoutable que les auteurs ont bien pris le temps d'installer auparavant. Entre Saitama qui a battu tout le monde d'un seul coup de poing, et Suiryû qui a effectué la même prouesse, mais d'un seul coup de pied, qui sortira vainqueur ? Tout en distillant leurs habituelles notes d'humour décaler sur Saitama (sa dégaine, le fait qu'il panique plus à l'idée de perdre sa perruque que de recevoir les coups, la "leçon" qu'il retient de tout ceci concernant ce que sont les arts martiaux...), ONE et Yûsuke Murata délivrent un véritable duel de force, qui peut sembler parfois se rallonger dans la surenchère de puissance, mais qui fait le job côté mise en scène et intensité... Qui plus est, là où on était surtout habitué à voir Saitama montrer sa force d'un seul coup de poing, cette fois-ci on voit mieux que jamais toute sa résistance face aux coups de plus en plus puissants de Suiryû, ce qui s'avère à la fois assez impressionnant et plutôt amusant. Au final, qui, de Saitama ou de Suiryû, aura le sentiment d'avoir trouvé un adversaire à sa taille ?


Le volume est linéaire, fait parfois un peu trop dans la surenchère, et s'avère peu surprenant, mais la lecture reste facilement prenante, grâce aux dessins, à certains personnages, et aux nouvelles perspectives amenées par les fameuses cellules de monstre. Il ne reste plus qu'à voir où tout ceci nous mènera.


Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News