One Piece Vol.93 - Actualité manga

One Piece Vol.93

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 10 January 2020

La rébellion s'organise sur l'ensemble du pays de Wa, mais pour l'heure les rebelles se doivent de rester discret sous peine de tout faire tomber à l'eau!
Nos héros sont répartis à travers l'île et chacun œuvre dans le sens de la rébellion. Luffy de son coté est emprisonné mais bien évidemment refuse de se soumettre...
L'heure approche...il sera bientôt temps de se rassembler!

Du One Piece dans la plus pure tradition: il se passe un millier de choses, c'est un sacré bordel, les personnages sont tous éparpillés, chacun vivant ses aventures de son coté, les personnages se multiplient qu'ils soient alliés ou ennemis, mais l'enjeu se précise de plus en plus...
Il se passe un millier de choses et pourtant on a un peu le sentiment que l'intrigue n'avance quasiment pas! Heureusement la fin du tome nous offre un événement vraiment marquant qui pourrait bien accélérer le compte à rebours qui nous est donné!

On a notamment Luffy qui mène la vie dure à ses geôliers, malgré ses menottes en granit marin, sa puissance est telle qu'il parvient à les mettre à mal... Queen (qui porte assez mal son nom...on saluera la référence vraiment amusante) organise une sorte de tournoi ayant pour but l’exécution de Luffy, celui ci n'étant pas censé y survivre! Il est clair que Queen ne connaît pas bien Luffy et s'expose à un retour de bâton...
C'est amusant, l'auteur en profite en plus pour faire évoluer son personnage principal sur le poing d'acquérir une nouvelle technique...mais pourquoi Luffy ne s'échappe t-il pas une fois privé de ses menottes?

Pour le reste du tome, on passe d'un personnage à l'autre, chacun faisant avancer l'intrigue calmement à son rythme!
Ceux qui adorent vont adorer, ceux qui commencent à se lasser vont être lassés! Bien entendu que c'est sympa, l'auteur continue de donner vie à un univers toujours plus riche et dense...mais c'est tout de même très lourd à lire, c'est long à lire...

On passe un bon moment, mais reste tout de même cette arrière goût qui nous laisse un peu lourd, un peu comme si on avait trop bouffé d'un plat qu'on adore...mais au bout d'un moment, avec la recette qui demeure toujours la même, on finit par saturer!

Cependant cette partie se veut tout de même bien plus intéressante que la précédente et moins brouillonne, avec un objectif final qui est bien définit et qui nous promet justement une conclusion absolument dantesque!
On savoure, mais attention à l'indigestion!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News