One Piece Vol.88 - Actualité manga

One Piece Vol.88

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 24 October 2018

Big Mom est entrée dans une rage destructrice: la mariage de sa fille est gâché, Les "Germa 66" n'ont pas été éliminés, et pire encore, le gâteau de mariage s'est effondré avant qu'elle ne puisse le déguster!
Les membres de l'équipage de Luffy tentent tous de fuir pendant que ce dernier affronte le plus redoutable des fils de Big Mom dans une terrible lutte qui semble sans espoir, mais bien évidemment Luffy n'abandonne pas!

Le combat contre Big Mom n'est toujours pas pour tout de suite mais Oda parvient à nous faire patienter en nous proposant de multiples péripéties, qu'il s'agisse des affrontements ou d'autres éléments plus comiques (comme la préparation d'un nouveau gâteau par Sanji), on ne s'ennuie pas et nous avons largement de quoi faire!

Bien que toujours aussi dense, ce tome semble plus fin que les précédents, il se lit donc plus rapidement et surtout l'action est moins dispersée, moins confuse, on ne suit que trois groupes distincts ce qui permet de recentrer l'action!
Mais paradoxalement, une fois arrivé à la fin du tome on a le sentiment de ne pas avoir beaucoup avancé... Luffy est toujours face à "Dent de chien", et même s'il a en partie percé à jour ses méthodes de combat, les deux adversaires en sont à peu près au même point (malgré toutes les péripéties qui ponctuent leur combat), et les autres membres continuent de passer leur temps à fuir soit Big Mom soit sa flotte...pour enfin être rattrapé dans les dernières pages du tome, impliquant que cela ne laissera que bien peu d'options à part le combat dans le tome suivant...à moins que Sanji intervienne!
En effet c'est encore la partie qui lui est consacrée qui reste la plus amusante et celle qui évolue le plus durant ce tome!

Malgré le sentiment que l'affrontement stagne, c'est assez plaisant de voir un adversaire contre lequel Luffy semble totalement impuissant, il restait donc encore des monstres de cet acabit!

Il ne faut pas non plus oublier Capone Bege qui a son heure de gloire et prouve qu'il ne fait pas parti de la génération terrible pour rien. Futur allié ou futur adversaire pour nos héros? A ce stade c'est encore difficile de le dire mais sa présence apporte incontestablement un plus!

Oda nous démontre qu'il maîtrise encore son titre et qu'il est capable de passer de l'humour au drame, ainsi nous assistons à un moment fort qui suit un passage comique assez grotesque, qui justement ne nous avait pas préparé au drame qui en découlera...très fort!

Un bon tome, comme systématiquement, mais ça commence à faire long pour cette partie; personnellement je commence à regretter les arcs plus courts qui se terminaient en quelques tomes, qui ne s'étendait pas inutilement, comme c'est un peu le cas ici, tant d'éléments pourraient être réduits ou accélérés pour aller directement à l'essentiel...
La force de la richesse du titre est à mon sens aussi son principal défaut!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News