Noise  (Tetsuya Tsutsui) Vol.3 - Actualité manga

Noise (Tetsuya Tsutsui) Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 21 September 2020

Maintenant qu'ils ont commencé à mentir pour se protéger, Keita et Jun, s'enlisent dans leurs mensonges, la situation devenant de plus en plus compliqué à gérer: l'agent Moriya ne supportant plus ces mensonges tente de se suicider, ce qui ne fait que lever encore davantage d'interrogations. Et maintenant, c'est l'adjoint au maire, un homme corrompu, qui va tenter de faire chanter Keita, le menaçant de lui faire perdre la garde de sa fille...
La situation empire encore lorsqu'un villageois tue ce dernier pour protéger Keita, le verger et le village!

On peut dire qu'il se sera fait attendre ce troisième et dernier opus de Noise, le dernier titre du talentueux et prolifique Tetsuya Tsutsui... C'est donc avec une grande satisfaction qu'on accueille cette conclusion assez surprenante mais tellement logique et cohérente!

Je vais essayer de spoiler le moins possible...je m'excuse par avance si cela devait arriver!

Lorsque le volume précédent s'est terminé, on avait laissé nos héros dans la pire des situations possibles, maintenant cacher la mort d'un ancien criminel ne suffisait plus, il allait aussi falloir maquiller la mort d'un fonctionnaire...et là, la problématique était toute autre: un criminel qui ne manque à personne c'est une chose, un adjoint au maire, relativement apprécié qui disparaît du jour au lendemain c'est autre chose...impossible de cacher sa mort!
Keita prend alors une terrible décision qui va bouleverser sa vie à jamais, ainsi que celle de ses proches...mais comment faire autrement? Impossible de revenir en arrière!

Le principal reproche qu'on pouvait faire aux deux premiers opus c'est le manichéisme qui s'en dégageait: dans le premier volume tome la mort d'un assassin, bien qu'acte irréparable, nous était presque présenté comme un acte de justice. Dans le deuxième volume, l'adjoint nous a été dépeint comme une ordure manipulatrice, ce qui faisait qu'en aucun cas le lecteur ne pouvait être attristé par sa mort, voire au contraire la trouver légitime!
Mais Tsutsui nous fait bien comprendre que la justice ce n'est pas le tribunal populaire, aux yeux de la police (et donc de la justice), un crime est un crime et que ce n'est pas aux citoyens de décider s'il y a des circonstances atténuantes ou pas!
Ainsi deux visions de la police vont se confronter, symbolisée par l'agent de campagne et l'inspecteur de la ville: le premier ne veut que l’intérêt de sa petite bourgade et de ses habitants et considère qu'il vaut mieux fermer les yeux si la sanction apporte plus de soucis qu'autre chose. L'inspecteur de son coté, bien que comprenant les motivations des personnages, souhaite aller au bout de son enquête...
Tsutsui ne tranche pas et laisse au lecteur sa libre appréciation, même si le point de vue qu'on va suivre le plus souvent dans cette conclusion sera celui de l’inspecteur!

Jusqu'où est on prêt à aller par amitié, par loyauté? Cette question c'est par le biais de Jun que l'auteur va nous la poser! Elle est était déjà sous-jacente dans les précédents opus, mais ici, elle sera au centre de toute la conclusion! La décision que va prendre Keita, ne peut fonctionner, peut importe ce que cela implique, que si Jun accepte de jouer le jeu et de garder le secret...un secret lourd à porter qui va forcément le hanter toute sa vie!
Plus encore que garder son secret, Jun va se dévouer, toute sa vie durant, à la famille de Keita...il va épouser son ex femme, s'occuper de sa fille...on ne saura pas s'ils fonctionnent comme une vraie famille recomposée où uniquement si Jun fait son devoir d'ami!

Par ce biais l'auteur nous démontre comment une mauvaise décision peut impacter la vie de plusieurs personnes, peut détruire la vie de plusieurs personnes!

Le mensonge et la dissimulation sont donc au centre de ce tome, mais l'inspecteur ne se laisse pas berner: il est intimement convaincu qu'on lui cache quelque chose...mais il lui faudra attendre des années pour le prouver...
Et la conclusion sera douce amère, c'est par le biais de la personne que Keita voulait le plus protéger qu'il va devoir se dévoiler, comme une terrible ironie!

Un dernier tome vraiment prenant, moins passionnant peut être que les précédents, l'enquête étant reléguée au second plan pour mettre davantage en avant les sentiments humains et l'esprit de sacrifice des protagonistes.
Tsutsui maîtrise toujours autant son sujet, il reste le maître du suspens et parvient à nous délivrer des messages sur nos sociétés tout en nous proposant des histoires fortes tenues par des personnages attachants et incroyablement humains (et donc faillibles).

Pour ma part je ne savais pas trop à quoi m'attendre pour la conclusion mais elle ne pouvait être différente, elle est juste et logique!

Un très bon dernier tome pour une série de qualité...et on attend la prochaine œuvre de Tsutsui avec impatience!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News