No Guns Life Vol.2 - Actualité manga

No Guns Life Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 26 January 2017

En sauvant la vie du jeune Tetsuro, Juzo s'est non seulement attiré les foudres de Beruhren, une puissante multinationale exerçant son influence dans tous les milieux, mais il risque également d'être arrêté puis démonté par l'agence pour la reconstruction, sorte de police contrôlant les extends...il se trouve pris entre deux feux, ce qui ne semble pas l'inquiéter outre mesure...pourtant rapidement il est approché par cette fameuse agence, mais pour une demande plutôt inattendue: il va devoir retrouver un fugitif avant qu'il ne commette d'autres crimes!

Suite à un premier tome vraiment séduisant et plus que prometteur, on est content de retrouver cette ambiance sombre de film noir dans un univers pas si éloigné de celui de Gunnm! Et alors que le premier opus avait surtout servi à planter le décor et présenter les principaux personnages, dans ce second tome les choses plus sérieuses se mettent en place et on entame ce qui semble être une intrigue qui pourrait bien s'étendre pour un moment!
Juzo est contacté par une connaissance bien peu commode qui lui demande de réaliser une mission pour elle, bien que "demander" soit un euphémisme! N'ayant pas le choix ce dernier va s’exécuter et entamer une chasse où il pourrait bien y laisser des plumes!

L'intrigue en elle-même est intéressante, mais ce qu'on retient surtout de ce tome c'est que l'auteur commence à nous dévoiler quelques éléments supplémentaires concernant notre étrange héros, bien que cela soit fait avec parcimonie, bien évidemment Tasuku Karasuma ne peut pas griller toutes ses cartouches trop vites.
On suit Juzo faisant équipe bon gré mal gré avec un membre de l'agence pour la reconstruction (presque un flic), à savoir Krohnen, et cette alliance par la force des choses constitue sans conteste un des points forts de ce tome! Bien que cela ait déjà été fait dans d'autres titres, que cela ne soit pas forcément ce qu'il y a de plus original, le binôme fonctionne à merveille: deux êtres que tout oppose, qui ne se supportent pas, qui n'ont pas la même vision des choses, qui ont des objectifs différents, des méthodes différentes, mais qui malgré tout, sans forcément se respecter réellement, ont confiance dans les capacités de l'autre et savent qu'ils peuvent compter sur l'autre malgré tout...un duo vraiment étrange, mais terriblement efficace qu'on espère voir exploité davantage!

Nous suivons donc une enquête vraiment prenante (bien qu'un peu rapide) le tout nous conduisant à une conclusion intense mise en scène de façon dynamique par un auteur qui semble vraiment maîtriser son sujet!

Le dernier chapitre du tome s'avère être un bonus, un one shot précédant le lancement de la série, une sorte de phase test...on y retrouve un Juzo peut être un peu moins impressionnant physiquement que dans la série, mais cela aurait très bien pu s'intégrer au sein de celle-ci en tant que chapitre de transition...ça passe donc tout seul!

On prend un réel plaisir à lire ce tome qui nous lance sur une intrigue à tiroirs...Et on en redemande!


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News