My Home Hero Vol.7 - Actualité manga

My Home Hero Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 17 Febuary 2020

« Voilà pourquoi je vous demande votre aide… Aidez-moi à la protéger !! »

Après la découverte du cadavre de Matori par un inspecteur de sa connaissance, Tetsuo est sur ses gardes et craint d’être arrêté. Toutefois ce n’est pas son seul sujet de préoccupation. En effet, les prétendants se multiplient autour de Reika. En bon père protecteur, il fait même une sortie avec deux d’entre eux et sa fille. Mais les choses se compliquent quand il reçoit un appel d’un jeune homme qui fait appel à lui pour sauver Reika…

Naoki Yamakawa arrive à nous embrouiller avec le personnage de Kanai. Il nous livre quelques unes de ses pensées qui nous perdent encore plus ; jusqu’à la fin où ses raisons et motivations sont révélées. En peu de temps, il parvient à le rendre très attachant, ce qui fait qu’on est facilement affecté par ce qui lui arrive. C’est l’occasion aussi de montrer à nouveau la dureté du monde de la pègre japonaise.

« Mais que se passe-t-il donc encore dans notre vie ? »

On en revient également au fait que Tetsuo publie des romans policiers en ligne à un petit groupe de lecteurs. Lui qui est d’habitude si prudent et prévoyant s’expose avec cette publication. Et ça ne loupe pas. Ce relâchement de l’attention, qu’on peut imputer à la baisse de pression depuis la fin du premier arc narratif, se retourne contre lui : un de ses lecteurs a transmis sans son accord son roman inspiré des événements passés. Si cela semble pour l’instant assez anecdotique, il ne serait pas étonnant que le mangaka utilise cet événement pour nous surprendre au moment où on s’y attendra le moins.

C’est un tome très dense. Tout est bien développé et approfondi, on est convaincu par les avancées de l’intrigue, mais on reste sur notre faim concernant d’autres éléments. En effet, comme à la fin du volume 5 on s’attendait à retrouver Kyôichi dans le suivant sans que ce soit le cas, cette fois le cliffhanger nous a alerté sur la menace représentée par l’inspecteur. Or rien n’avance à ce sujet dans ce septième tome. Naoki Yamakawa exploite plusieurs pistes simultanément, tout en présentant de nombreux personnages, ce qui ne laisse aucun répit au lecteur. De plus, avec la stratégie de Kyôichi qui se met en place, l’équation se complexifie. Concernant les différents prétendants, si le mystère est levé sur Shin et Kanai, on ne sait pas trop où le mangaka veut en venir avec Shiraku. Un début de piste est avancé pour le personnage d’Ozawa, le collègue de Reika. On voit qu’il est tordu, mais on en sait pas plus à son sujet. De quoi se poser de nombreuses questions ! Malgré tout, on sent que Naoki Yamakawa maîtrise la situation, et il nous rappelle même qu’il ne s’est écoulé que quatre jours depuis la découverte du corps, un repère temporel bienvenu pour ne pas se perdre dans la narration. L'intérêt est là, et c'est bien parti pour continuer en ce sens !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News