My Hero's Dream Vol.2 - Actualité manga

My Hero's Dream Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 03 May 2021

Le populaire Honda et le timide Kaidô sont tombés amoureux l'un de l'autre, et ont commencé à entretenir une certaine relation pendant leurs années lycéennes. Mais à présent, la fin du lycée approche à grands pas, et avec elle d'inévitables questions quant à l'avenir personnel et commun des deux garçons. Tandis que Honda vise l'université, Kaidô, lui, souhaite devenir cascadeur et poursuivre ainsi son rêve... ce qui pourrait impliquer, pour les deux adolescents, de prendre des voies différentes. Au risque de s'éloigner l'un de l'autre ? C'est bien ce qui inquiète Kaidô, lui qui aimerait tant rester auprès de Honda mais qui n'ose pas lui demander ce qu'il en pense... Mais fort heureusement, c'est Honda qui vient lui proposer la chose espérée: s'ils devenaient colocataires ?

La fin du lycée est ainsi très expéditive au début de ce deuxième tome de My hero's dream... et, d'ailleurs, il en est tout autant pour les toutes premières années de vie commune de nos deux héros puisque, en un rien de temps, 2-3 ans passent. Et dès lors, il ne faut pas compter sur une immersion profonde dans certains aspects, notamment la vie étudiante de Honda qui passe quasiment à la trappe si l'on excepte son goût pour la photographie. Quant à Kaidô, ses débuts dans la branche qui lui plaît se content vraiment de l'essentiel, sans beaucoup de détails, mais juste suffisamment pour qu'on capte son évolution dans le milieu, entre quelques moments durs par rapport aux aînés, ou au contraire l'entente avec le dénommé Matsubara.

Mais globalement, Kara Aomiya limite vraiment beaucoup la place des éléments secondaires qui pourraient pourtant enrichir le background, et cela pour une raison: elle semble surtout vouloir se consacrer quasiment exclusivement à ses deux héros et à leur relation, relation passant autant par leur cohabitation que par le sexe et par le travail. Dans un premier temps, sexe et travail font d'ailleurs mauvais ménage pour eux: ils sont si occupés qu'ils ont à peine un peu de temps pour eux et que, bientôt, un an puis deux passent sans qu'ils se soient encore touchés. Sauront-ils enfin franchir le cap ? Réponse au fil de moments érotiques restant assez softs (on ne voit pas les sexes), peut-être un peu longs au vu du nombre de pages prises par rapport au reste, mais qui témoignent quand même bien d'une chose: le désir de ces deux-là d'outrepasser leur maladresse pour avancer ensemble étape par étape, y compris dans les rapports charnels.

Ainsi, Honda et Kaidô veulent faire attention l'un à l'autre, et c'est quelque chose que l'on ressent encor plus au-delà du sexe... mais jusqu'à quelle limite ? Kaidô en a le sentiment: Honda éviter de le brusquer. Il ne prend pas de gants avec lui, ne le considère pas comme une chose fragile, certes, mais se montre également très prudent... Mais que cache en réalité cette prudence ? Ne serait-ce pas plutôt une peur de Honda d'être un obstacle dans les rêves de son "héros" ? A partir de là, la dernière partie du tome prend une voie différente, faite de quelques épreuves jusqu'à une dernière page laissant sur un certain climax. On attendra alors avec un certain intérêt la suite de My hero's dream, pour voir comment nos deux héros se frotteront à leurs incertitudes.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News