Monkey Peak Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 31 August 2018

Sur les 40 employés du laboratoire pharmaceutique partis en randonnée, 26 ont déjà été massacrés par l'étrange singe, et le quarantenaire Tanaka est toujours porté disparu. Et face à la situation, les survivants, loin de garder une cohésion entre eux, commencent de plus en plus à se diviser sous l'impulsions de certains. Il y avait déjà les petites manigances d'Iizuka, qui est certain que pour s'en sortir il lui faut exploiter les plus faibles et écarter les plus gênants. Mais désormais, il faut aussi compter sur le comportement radical d'Anzai. Avec sa force physique, ce dernier se présentait auparavant comme un protecteur de confiance, mais son rôle semble lui être un peu monté à la tête, et il est prêt à tout pour dénicher un probable complice du singe... y compris à la torture. En plus de Himuro, c'est désormais Saotome lui-même qui en fait les frais...

C'était annoncé dans le précédent volume, la cohésion entre les survivants éclate désormais complètement, à partir de l'instant où Saotome, épaulé par les uns et suscitant la méfiance des autres qui pensent qu'il est un traître, se retrouve au coeur du problème. La division en deux groupes semble inévitable, chacun devant choisir son camp pour ses propres raisons, et sur ce point les auteurs parviennent, dans plusieurs personnages, à montrer des façons de réagir et de raisonner assez différentes. Dans tout ça, pourtant, c'est seul que Saotome devra parcourir la montagne dans ce tome. Seul, ou presque, car il pourrait bien retrouver sur sa route une connaissance...

A partir du moment où Saotome doit agir seul, les auteurs parviennent à offrir un assez bon travail sur lui. Tandis que du côté des autres personnages ont a droit à quelques discussions qui éclairent un peu plus le passé de notre héros (a-t-il vraiment tué deux personnes ?), du côté de Saotome lui-même on découvre plus que jamais un homme vraiment droit dans ses pompes, déterminé à sauver les autres et à se confronter de face au singe meurtrier. Par la même occasion, c'est également ce monstre simiesque qui continue d'intriguer: il peut visiblement être blessé, mais possède une puissance véritablement colossale et hors du commun... Serait-il vraiment une sorte de "Dieu Singe", comme semblent le dire certaines légendes ? SOulignons ausis la prise d'importance de certains visages, en tête desquels Miyata

Le volume est également marqué par un événement étonnant: l'irruption de deux nouveaux personnages, se présentant comme de simples grimpeurs, un frère et une soeur. Mais forcément, le doute autour d'eux ne peut que s'immiscer, en observant le regard apeurant du frère... Mais d'ailleurs, ces deux-là sont-ils vraiment frère et soeur, ou cachent-ils quelque chose ?

A part ça, Monkey Peak confirme ici un très bon sens du rythme. Entre les aventures en pleine montagne qui sont de mieux en mieux rendues par moments, la tension autour des apparitions imprévisible du singe, les différents rebondissements assez bien disséminés et ponctués de petites informations, on tient bel et bien un divertissement efficace dans son genre !

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News