Mob Psycho 100 Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 13 Février 2018

Ritsu, le frère de Mob, s'est fait kidnapper par une organisation répondant au nom de La Griffe. Composée de détenteurs de pouvoirs, celle-ci projette de prendre le contrôle du monde et a besoin de nouvelles recrues de choix. Tandis que Ritsu et ses compagnons emprisonnés cherchent à s'enfuir, Mob, Teru et Smile entrent en action pour découvrir l'identité de l'ennemi et aller libérer Ritsu...


Avec ce cinquième tome, nous enterons de pleins pieds dans l'arc de la section 7 de La Griffe, autrement dit le sauvetage de Ritsu. Ceux qui ont suivi la version animée découvriront alors la version originale de l'arc qui forme le cœur de l'adaptation, mais aussi le moment où les choses deviennent réellement sérieuses.


Ainsi, si les premiers tomes divertissaient sans forcément donner une idée de la direction de la série, ce cinquième tome cadre clairement le récit. Un véritable adversaire est apparu, et Mob a maintenant une raison de se battre tandis qu'un petit groupe d'allié s'est formé autour de lui. Un schéma très classique du récit d'aventures à pouvoirs, aussi ce tome cinq en toute la saveur de ce genre d'intrigue. Le tome nous propose deux chemins, celui de la bande de Mob et de celle de Ritsu, dans une ascension au sein du quartier général de La Griffe où de redoutables détenteurs de pouvoirs se mettront sur la route de tous ces personnages, amenant alors pas mal d'affrontements. Dans son rythme, le tome divertit sans mal tant il propose son lot de scènes d'action et parvient à jongler assez habilement entre les différents personnages, donnant à chacun son petit moment de gloire, rendant le tout assez complet et permettant d'aller assez rapidement à l'essentiel. L'avancée au sein du repère ennemi ne perd pas trop de temps, on sent alors une volonté de ONE de ne pas tomber dans les travers du récit nekketsu à rallonge. Une excellente chose donc, le tout s'avérant dynamique et efficace, le récit étant développé comme il se doit en étant ponctué de pas mal de séquences d'action à la mise en scène efficace du mangaka, au milieu de pages à la narration fixe et aux dessins approximatifs qu'on retrouve chez ONE.


Pourtant, si le tout donne l'air d'être un récit d'action pur avec la dimension fantastique apportée par les pouvoirs psychiques, la patte si particulière du mangaka reste présente. On ne parlera pas de son style visuel, mais bien l'hybridité du titre, sa manière de jongler entre une tonalité très classique dans ce genre de récit et quelques mécaniques un peu plus loufoques. Teru reste difficile à prendre au sérieux à cause de sa moumoute extravagante, le passage final autour de Reigen est particulièrement savoureux, et le style des ennemis n'a rien de totalement sérieux et atteste la volonté de l'auteur de ne pas tomber dans du trop classique. Un cocktail assez réussit puisque sur la totalité du récit, on a l'impression de lire un manga entré dans une phase sérieuse, mais qui sait parfaitement conserver son identité, aussi bien visuelle que de ton.


Alors, le fait que Mob Psycho 100 soit passé aux choses sérieuses n'enlève rien au charme de la série. Ceux qui adhèrent à la série très personnelle de ONE savoureront sans mal ce cinquième opus qui a le mérite de faire évoluer l'oeuvre, ne pas la faire tourner en rond et poser des enjeux. A noter qu'on s'approche désormais doucement, mais sûrement de la fin du cycle adapté par la version animée, ceux qui attendaient un peu d'inédit seront prochainement récompensés... si aucune saison deux ne voit le jour d'ici là.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News