Malédiction Finale Vol.6 - Actualité manga

Malédiction Finale Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 14 June 2019

L'horreur a encore passé un cap sous les yeux de Hikaru, qui vient d'assister à l'impensable: Mai Kawai vient de "mettre au monde", de la plus brutale des façons (comprendre par là que son ventre a explosé, miam !), un "bébé" pas tout à fait comme les autres: un être surnaturel grandissant en un rien de temps jusqu'à lui ressembler comme deux gouttes d'eau ! Un événement terrible et funeste, qui ne fait qu'entamer un peu plus la fin du monde annoncée...

Alors que Hikaru tentait d'effacer son existence pour empêcher la prophétie et que le chaos menace de plus en plus la ville, notre héros pourra-t-il faire quelque chose ? Quels sont la nature et le rôle exacts de Hikaru, être ayant traversé les âges en se confrontant constamment à la bêtise humaine ? Pourra-t-il faire quelque chose contre l'ennemi ? Quel sera son choix final ? Et quel rôle Chizuru, qui a perdu son ombre, aura-t-elle dans tout ceci ?

Après avoir entamé son manga comme un "Destination Finale like", Jun Watanabe a su surprendre un brin en allant un peu plus loin, en sortant du schéma attendu pour proposer une affaire de possible fin du monde plus ample, le tout à partir de le point de départ initial, la malédiction du kudan. Au bout du compte, ce choix se révèle relativement payant, car d'un côté le mangaka a su sortir un peu des carcans attendus, mais de l'autre il peine un peu à justifier toutes ces avancées par rapport à la situation initiale. Néanmoins, dans l'ensemble ce final fait le job: la tension continue de monter avec des scènes de plus en plus malsaines comme l'accouchement de Mai et le combat final en pleine rue (entre les corps brûlés vifs et la folie qui gagne la population apeurée), et on a droit à une véritable fin, qui exploite suffisamment le cas de l'existence de Hikaru, le rôle de Chizuru, le lien amoureux de ces deux-là... avec, en toile de fond, une utilisation très lisse mais suffisante des faces les plus sombres de l'humanité.

Au bout du compte, l'ensemble ne vole pas forcément très haut, est sans aucun doute trop rapide sur certains points, mais assure le minimum syndical pour offrir un divertissement honnête. Si vous êtes à la recherche d'un divertissement mêlant horreur, surnaturel et suspense, Malédiction Finale, sans être inoubliable, remplit assez bien son rôle.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

12.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News