Magie interieure Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 07 March 2008

Suite à la trahison de Takioka, ce dernier se voit obligé de tout expliquer à propos de Chika à Kinosaki qui, en bon protecteur, veut savoir de quoi il retourne. Il apprend que la jeune fille peut mourir à tout moment, en refusant une opération qui n’a que de faibles chances de réussite et que son statut de malade lui a valu ce caractère et cette haine envers les personnes chanceuses. Mais c’est toute cette affaire qui va permettre à Kinosaki de réaliser ses véritables sentiments pour Haruko, suite à sa rencontre avec son « senpai ». Et pendant ce temps, Haruko ignore tout du mal que Chika lui fait derrière son dos. En étant de plus en plus attentionnée avec une amie qui n’était au départ qu’une figurante, notre héroïne présage la fin grandiose et lourde en sentiments qui ne tardera pas à venir faire son entrée. On sent d’ici les émotions qui seront mises en exergue dans ce dialogue entre une pauvre adolescente malade et rancunière contre son amie naïve, fragile, n’ayant à se reprocher que sa chance.

Le tout est très mignon et bien gentil, on retrouve un peu la justesse de certaines situations mais … l’ensemble reste très flou, bien trop prévisible et brouillon, tandis que le personnage principal de l’histoire devient de plus en plus mielleuse et pleurnicharde, à laquelle seules les très jeunes filles pourront s’identifier. L’auteur a fait bien mieux, notamment du côté de Global Garden qui se trouve bien plus mature, réaliste malgré le fantastique et proche du lecteur. Magie intérieure finit avec panache, comme il avait commencé : en grandes pompes pour pas grand-chose, dans l’exploitation très limitée des sentiments et dans un schéma lancinant au possible. Tout est bien qui finit bien, et le premier tome pouvait déjà nous faire penser à ce type de conclusion un peu trop mièvre et doucereuse pour convaincre réellement. Un dernier tome peut être un peu plus fort que les précédents, mais avec en contrepartie une exagération de tout, un cinéma un peu trop surjoué et des valeurs trop évidentes.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News