Magi - The Labyrinth of Magic Vol.36 - Actualité manga

Magi - The Labyrinth of Magic Vol.36

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 09 July 2020

Grâce aux paroles et à la conviction d'Ali Baba qui a été nourri par son expérience dans le monde post-mortem, Sindbad semble enfin reconsidérer sa visions du monde ainsi que ses plans. L'alliance lui semble une idée assez innovante pour le monde auquel il aspire, mais encore faut-il trouver comment relier les dimensions... et, surtout, parvenir à arrêter la restitution du monde aux Rokhs. Une tâche semblant compromise puisque, inexplicablement, le procédé paraît inarrêtable ! Quelqu'un vient effectivement de manipuler à nouveau le système du palais sacré, mais qui serait un dieu encore plus puissant que Sindbad pour se le permettre ? La réponse est évidente, et le combat finalement pour protéger le monde peut commencer...

Nous y voici donc enfin, après 9 années de publication quasiment jour pour jour: Magi - The Labyrinth of Magic s'achève en France ! Le parcours de la série-phare de Shinobu Ohtaka n'aura pas toujours été facile dans notre pays, les éditions Kurokawa ayant tendu à ralentir quelque peu son rythme de parution. Mais pour ce final, l'éditeur a mis les bouchés doubles en sortant simultanément les deux derniers opus de cette incroyable et très riche fresque d'aventure sur fond de diplomatie et de politique.

Mais de diplomatie et de politique, il n'est plus vraiment question ici: l'heure du combat final est arrivée, et c'est donc l'action qui prime. Une action qui s'étire par moments un peu trop avec quelques dialogues répétitifs, mais qui est toujours rendue prenante par l'ampleur de la chose, puisque c'est ni plus ni moins contre le monde entier que nos héros doivent lutter ! Tandis que Sindbad fait face à David en offrant encore quelques surprises, et que Judal ,et Hakuryû sont en soutien, Aladin et Ali baba ont désormais fort à faire dans une bataille géante qui se poursuit sur Terre: les Rokhs manipulant la pensée des habitants, tout le monde est convaincu que le bonheur l'attend en les rejoignant, quand bien même rejoindre les Rokhs signifie être réduit à néant. De ce fait, le moindre opposant est vu comme un rebelle à abattre, et Ali Baba et les siens, au nombre de 4, auront donc fort à faire puisque le monde entier est contre eux...

Et Ohtaka tire vraiment bien parti de cette idée. la complexité de cette situation se ressent en permanence pour nos héros, qui doivent lutter contre les peuples et les convaincre, tout en les protégeant des monstres venus du palais sacré. Cela donne lieu à une bataille dont l'ampleur mondiale se ressent suffisamment, une bataille où nos héros sont seuls contre tous, et où ils devront aussi parfois affronter de vieilles connaissance,s à l'image du duel d'Ali Baba contre son maître. Et c'est aussi à travers ce genre de petits moments un peu plus personnels que l'on ressent à nouveau les convictions des personnages, mais aussi les liens qui les unit... Dès lors, pour Aladin et Ali Baba qui se sont tant apporté l'un l'autre au fil de leurs aventures, impossible d'abandonner à leur sort toutes les personnes qu'ils ont côtoyées.

En résulte un tome très intense. Il y a bien quelques petites rallonges propres à ce genre de grand combat final, mais les enjeux sont si amples et le rythme si trépident que l'on reste pris par les événements d'un bout à l'autre, en attendant le volume final que l'on espère forcément à la hauteur pour une série de ce calibre.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News