Love mission Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 31 December 2018

Chronique 2
  
Quatrième mission : « Apprends-moi ce qu’est vraiment l’amour. ». Aussi étonnant soit-il, sans ses lunettes, Yukina s’élance. Quitte à blesser un être proche qui l’observe de loin...

Tout est entre les mains de Yukina ! Shigure se plie à ses paroles ou plutôt ses ordres pour ne pas risquer de se voir faire révéler son secret… Sa réputation est en jeu ! Alors pourquoi ne pas en profiter un peu du côté de Yukina qui sent que de choses bizarres sont en train de débarquer. Serait-ce de l’amour ? Non, elle ne pense pas. Ou alors plutôt serait-ce une envie de se sentir importante auprès des yeux du jeune homme ? Probablement oui, mais elle reste trop perdue et ignorante de l’effet de l’amour pour juger ce qu’il se passe en ce moment même.
Même Shigure ne sait plus ce qu’il fait ; il devient hésitant quand il s’agit de faire du tort à Yukina et devient prit de remords quand il le fait. Une action se déroulant dans l’infirmerie confirma ce que l’on pense ; il est attiré par Yukina et réagit spontanément avec elle.

Une chose est sûre, le seul qui comprend toute la situation est Akira. Il observe, écoute et déchiffre des attitudes qui ne trompent pas. Mais seulement, il se trouve qu’il se rend compte qu’il est attiré par sa cousine… Il lui propose de devenir sa muse pour son roman, de ne pas s’accrocher au mauvais garçon qu’est Shigure mais il faut comprendre Yukina, ce n’est pas avec son cousin qu’elle se voit en couple… Ils ont du sang en commun !

Dans ce volume il y a donc un écart qui se creuse entre la réalité et la fiction. Aucun des trois n’arrivent à définir l’ambiance qui circule et beaucoup de suspicions apparaissent. On se posera des question sur l’amour et également sur la suite du roman de « Yupina »… Quoi ? Elle c’est faite détrônée, elle est passée deuxième dans le classement ? Un choc pour Akira mais un problème qui sera de courte durée selon Yukina qui revient à l’attaque avec des chapitres d’enfer !

Lecture rapide mais constructive, ce deuxième tome est bourré d’actions. Des rapprochements se font déjà voir pour au final connaître de soudains éloignements. On suspecte un probable affrontement entre les garçons pour saisir la belle. Et la suite se fait attendre ! Le suspense de fin laisse énormément de possibilités pour la suite, ce qui nous donne le droit d’imaginer les scènes possibles.
En plus de ça Ema Toyama nous livre un bonus en fin de volume pour les plus gourmands. Elle laisse de petits commentaires personnels un peu partout, par ci, par là selon ses envies et ça procure un plus pour ce manga !

Love Mission est tout simplement une histoire sans prise de tête et qui se laisse lire très facilement. Des similitudes face à d’autres œuvres de cette mangaka se font ressentir mais n’oublions pas que c’est lui le premier à être paru. Mais ce n’est sans doute pas ce petit détail qui remet en cause la qualité de ce shojo. Un grand bravo pour ce volume !
  
  
Chronique 1
  
Hum. Je précise une nouvelle fois, et sans doute le ferai-je pour chacune des chroniques autour de Love Mission, mais je ne suis en aucun cas le public visé par la série. En effet, le public visé par la série n’est autre qu’une poignée de jeunes filles de 12 ans amatrices d’amour niais et à la recherche du prince charmant, mais l’équipe MN étant exempte de ce genre d’individu, quelqu’un d’autre s’occupe des chroniques de la série, en l’occurrence moi. Bref : cette chronique et son contenu sont à relativiser.

Donc, Yukina continue de donner à Shigure des missions pour qu’elle puisse apprendre ce qu’est l’amour, le tout se déroulant toujours dans un monde où les décors ont été troqués par des paillettes et des fleurs. Au-delà du jeu purement pragmatique, il semblerait que de véritables sentiments amoureux soient lentement en train de naître au sein du pseudo couple, ce qui attise du même coup la jalousie d’Akira. On obtient donc un triangle amoureux qui passe son temps à débiter des niaiseries en enchaînant les situations surréalistes tant elles sont ridicules. Le manga ne nous épargne aucun des clichés du genre et semble se donner un mal fou pour le faire le plus maladroitement possible.

Et il n’y a pas grand-chose d’autre à dire, Love Mission confirme son potentiel de série anecdotique à l’ambition nulle, je doute même au final qu’elle soit capable de faire fantasmer la plus chaste des jeunes filles. Graphiquement, le tout demeure agréable malgré l’absence de détails et de fonds.
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koalam

15 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Luciole21

10 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News