Love X Dilemma Vol.7 - Actualité manga

Love X Dilemma Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 10 January 2019

Chronique 2
  
En se rendant chez Hina, Natsuo tombe nez à nez avec une de ses amies en tenue d'Eve : Maki. C'est l'occasion pour Hina de faire les présentations officielles, et pour Natsuo son rêve de devenir écrivain professionnel. Pourtant, l'annonce des résultats du concours littéraire est synonyme de douche froide. Car Natsuo n'a rien remporté, contrairement à Rui qui, pourtant, ne se destine pas à l'écriture...

Avec la première partie de ce septième tome, il est temps pour Kei Sasuga de développer un pan de son récit laissé beaucoup trop en retrait : l'ambition de Natsuo de devenir écrivain. Si le sujet était ponctuellement amené, il servait surtout de parallèle avec les sentiments amoureux du protagoniste, et ne racontait rien de fameux. Alors, enfin, on sent que le mangaka cherche à narrer une progression de Natsuo pour l'accomplissement de son rêve, et ce de manière assez juste. Un tel objectif est forcément synonyme de coups durs, ce qui ne manque pas. Bien développée, cette idée du récit pourrait donner pas mal de couleur à Love X Dilemma tout en appuyant les relations entre quelques personnages. Aussi, les premiers temps de ce volume s'avèrent tout à fait intéressant, à mille lieux que ce que la série a proposé précédemment.

Néanmoins, il fallait que l'intrigue revienne sur la romance entre Natsuo et Hina. Celle-ci continue d'évoluer et nos deux tourteraux, marqués par l'immaturité, voguent dans cette liaison dangereuse. C'est alors confirmé, Kei Sasuga souhaite faire de cette romance quelque chose d'impossible et d'absurde, qui ne peut aboutir à une issue optimiste. Aussi, l'ambiance de ce septième tome a quelque chose d'intéressant : la pureté des sentiments entre Natsuo et Hina a quelque chose de touchant, quand bien même leur relation est une bêtise pure, et les quelques événements du volumes apportent plus de légitimité aux derniers événements en date de la série. Cela n'enlève pas certains défauts des précédents tomes, mais donne lieu à une réflexion un peu plus poussée sur la légitimité de la relation amoureuse entre les deux personnages. Aussi, la toute fin du tome se révèle plus intense et prenante, ouvrant la voie à un huitième opus intéressant. Seulement, c'est aussi la porte ouverte à certains clichés de la comédie sentimentale, on attend alors de voir ce que le mangaka en fera...

Love X Dilemma constitue bien une petite curiosité parmi les comédies sentimentales actuellement publiées. Le récit souffre de grosses maladresses, et il était jusqu'ici difficile de voir si l'écriture de Natsuo et Hina relevait de la stupidité scénaristique, ou d'une vraie volonté de dépeindre un amour impossible, dangereux et immature. Les réponses sont ici données, et elles ont de quoi rassurer un peu. Un arc se conclut alors et scelle le sort de Hina, de manière plutôt positive tant le personnage est peut-être la plus cliché et le moins intéressant de la série, volant injustement la vedette à d'autres figures comme Rui. Désormais, c'est bien la suite qui montrera si Kei Sasuga relève le niveau de sa série.
  
  
Chronique 1
  
La relation entre Natsuo et Hina se poursuit, se consolide et semble devenir plus sérieuse. Notre héros se rend compte que c’est bien d’avoir des rêves, encore faut-il qu’ils soient réalisables et concrets pour l’avenir. Il veut en effet devenir romancier, mais rares sont les auteurs qui peuvent vivre de leur plume. Cette pensée finit par le ronger dès l’instant où c’est Rui qui gagne un prix pour une de ses nouvelles. Heureusement, Natsuo a ses proches pour le pousser à persévérer, et non à se morfondre.

« Allons ensemble quelque part, loin d’ici… »

L’union entre Natsuo et Hina semble se concrétiser. Kei Sasuga est d'ailleurs bien déterminée à donner un ton beaucoup plus sérieux au récit. Elle met ainsi de côté le fan service dans ce présent tome pour se concentrer à poser sa trame. Elle dépeint davantage le quotidien du couple ainsi que les moments qu’ils passent entre eux. Leur relation se fait plus touchante et réaliste. On sent la détermination des tourtereaux à vouloir rester ensemble. Leurs réactions se font plus justes et subtiles. La mangaka gère avec plus de doigté ce couple qui semble trouver son équilibre. C’est un lien qui se fortifie sans pour autant négliger les réalités de la vie et ses interdits.

Ce retour vers quelque chose de plus sérieux, de plus travaillé fait réellement plaisir. On sent que l’auteure maîtrise enfin son sujet et le lecteur profite en conséquence. La lecture est fluide, prenante et nous plonge dans sa propre réalité. Natsuo semble enfin vouloir devenir plus mature et se projette davantage dans le futur. Il ne chasse plus deux lièvres à la fois. L’auteure approfondit et détermine aussi les relations entre les autres protagonistes. Elle précise notamment un peu plus le lien qui unit les deux sœurs, Hina et Rui, ou encore entre Rui et Natsuo.

Dans ce volume, on retrouve la Kei Sasuga qui nous avait tant plus. Réaliste, juste, mature, touchante et sachant maitriser la complexité des liens et des sentiments humains. Elle revient d’autant plus au bon moment lorsque l’on sait ce que le final nous réserve. Au début, on partait avec des certitudes. A la fin, on repart avec des incertitudes qui relancent comme un chef le récit dans une nouvelle direction. Il faut que cela continue !
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Takato

13 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
titali

16.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News