Life Vol.12 - Actualité manga

Life Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 18 May 2010

Qu'on se le dise, c'est à un volume globalement très calme auquel nous avons droit ici, mais un volume pas inintéressant pour autant.

Les vacances d'été sont arrivées, et Ayumu part passer quelques jours à la campagne chez le grand-père de Miki avec son amie. Ainsi, l'ambiance se fait un peu plus légère, et Keiko Suenobu laisse même une place à quelque chose qui n'avait guère sa place jusqu'à présent: l'humour ! Le séjour se passe bien pour nos deux amies, plus souriantes que jamais... mais la mangaka n'en oublie pas pour autant le sujet principal de son manga: bien que ce séjour à la campagne soit un très bon moyen pour les deux jeunes filles de se ressourcer loin des problèmes, Ayumu reste, quelque part au plus profond d'elle-même, hantée par Manami. Mais surtout, elle prend conscience que la vie se poursuit, que les choses continuent d'évoluer, et qu'il se pourrait très bien, dans le futur, que Miki s'éloigne d'elle... Une pensée qui n'est évidemment pas du goût Miki, qui le fera comprendre le plus naturellement du monde à notre héroïne. Ainsi, l'amitié entre les deux adolescentes ressort de ce séjour plus forte que jamais, et si l'ensemble peut paraître cliché par moments, on reste ému par cet état de fait quand on repense à toutes les épreuves qu'elles ont déjà dû affronter ensemble.

Un autre aspect est particulièrement sympathique pendant tout ce passage: on découvre une facette de Miki que l'on ne connaissait pas. Au fur et à mesure que l'on découvre sa famille, son ami d'enfance, le petit univers dans lequel elle a grandi, la demoiselle se fait plus intime, plus humaine, sans jamais perdre pour autant la personnalité qu'on lui connaissait déjà. On ressort de tout ceci avec le sentiment d'être encore un peu plus attaché à ce personnage.

Mais ce séjour n'est pas le seul centre d'intérêt du tome. Ainsi, avant le départ, le lecteur aura tout à loisir d'observer l'évolution mentale de Hiro après sa tentative de suicide, ou encore le rapprochement du sournois Katsumi auprès de Mlle Toda. Mais surtout, on constate que Manami est petit à petit lâchée par ses "amies", qui sont de plus en plus terrifiées par sa personnalité. Mais la demoiselle, de plus en plus seule, mais de plus en plus diabolique, n'est pas décidée à s'arrêter, comme elle le montrera dans une fin de volume qui annonce un dur retour à la réalité pour Ayumu, au moment-même où elle semble se rapprocher de Sonoda.

Après tout ceci, après cette "pause" qui, paradoxalement, vient redonner un petit coup de boost à la série, on n'a qu'une seule envie: découvrir la suite au plus vite.


koiwai


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News