Levius Est Vol.6 - Actualité manga

Levius Est Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 07 August 2020

L'affrontement entre Natalia et Balthus a atteint son climax, au bout d'un combat d'une intensité folle. Face au frère d'A.J. manipulé par Clown est se battant contre son gré, Natalia a impressionné, donnant tout avec une rage, une détermination et une insolence la rendant irrésistible. Mais à l'heure où le duel semble proche de sa fin, c'est pourtant bien elle qui se retrouve désormais en position de faiblesse, dès lors qu'elle se frotte à la conscience-même de son adversaire. Balthus doit être sauvé, être extirpé des griffes de Clown, et seule Natalia peut y parvenir. Pourtant, dans un combat de boxe mécanique, il y a normalement toujours un vainqueur et un mort. A moins qu'une certain crâne d'oeuf n'en décide autrement...

Particulièrement prenant grâce à l'impeccable combat entre Natalia et Balthus, le cinquième volume de Levius Est nous laissait sur un climax redoutablement intense... et un peu plus d'un an et demi plus tard, on peut enfin en découvrir l'issue dans un début de sixième opus qui ne fait aucunement retomber la tension ! Car dans l'issue de ce duel, la tension reste bel et bien là, jusqu'au bout. Tout d'abord car après le duel physique, c'est plus que jamais un duel de consciences qui a lieu entre les deux combattants, Natalia se laissant avoir par la conscience de Balthus, et les souvenirs des deux personnages s'entrechoquant pour un résultat très intéressant. Entre exaucer le souhait de Balthus en le tuant, ou le sauver même s'il devra vivre avec un énorme poids, Natalia a hésité, et le paie désormais en étant elle-même confrontée à ses fantômes: solitude, désespoir, culpabilité... Qu'en ressortira-t-il ? C'est finalement à travers la décision d'un autre personnage, Balt, que l'issue se dessine avec fracas. un fracas d'autant plus grand au vu de la réaction de Balthus, qui immédiatement après le duel vient redistribuer encore pas mal d'enjeux !

Tout en ayant déjà en ligne de mire le tant attendu match pour le titre de champion de niveau I entre Levius et le n°1 vétéran Oliver, Haruhisa Nakata se permet alors une bien belle chose: préparer le terrain et amener de nouvelles choses, en ne laissant quasiment jamais le rythme retomber. Car tout au long du tome, ce qu'il offre s'avère décidément riche. Bien sûr, il y a les conséquences directes du combat qui vient d'avoir lieu: le sentiment de culpabilité et d'inutilité que ressent injustement l'attachante Natalia, les leçons qu'elle peut tirer de ce que Balt a fait pour elle, quelque découvertes sur le passé de ce dernier (avec, par la même occasion, un bref focus sur ce que peut ressentir un coach), le début d'une évolution en Balthus qui s'est frotté aux émotions de Natalia, l'image négative qui pourrait se renforcer sur Clown et les anciens d'Amethyst au vu de ce qui vient de se passer, mais aussi des petits aspects plus relationnels comme la façon dont A.J. considère Natalia comme une amie. On peut aussi souligner, dans le début du tome, l'opposition entre émotions (que montre Natalia) et absence d'émotions (prônées par l'infâme Clown) dans l'issue du duel. Et puis, des enjeux s'intensifient: après avoir enfreint les règles, Levius se doit désormais de s'imposer dans son prochain match au sommet également pour sauver Balthus, enjeu supplémentaire forcément fort. Et tandis qu'A.J. obtient un nouveau rôle légèrement étonnant, l'arrivée d'un nouveau technicien entre la personne de Ronald Chamberlain est intéressante de par l'opposition qu'il place face aux prothèse médicale de Levius, en voulant prôner des pièces militaires...Enfin, quid de la silhouette mystérieuse que Natalia a vue dans les souvenirs de Balthus, et qu'elle a l'impression de connaître ? A cela, des éléments de réponse pourraient bien déjà se dessiner, subtilement...

C'est alors, dans le dernier quart du volume, sur toutes ces considérations qu'arrive le début du match au sommet, de la rencontre tant attendue entre Levius et Oliver pour le titre de champion. Et si les enjeux et autres éléments intéressants sont déjà bien présents, l'auteur en remet encore une couche en s'intéressant plus spécifiquement à cette rencontre et à l'adversaire de Levius. En tant qu'outsider, que dernier du niveau I qu'il a récemment atteint, notre héros n'a aucunement la faveur des pronostics, et (même s'il en a lui aussi un bon nombre) ne peut avoir autant d'encouragement que son adversaire, légende vivante de la boxe mécanique et éternel N°1. Mais surtout, ce sont encore des enjeux supplémentaires qui arrivent, au travers de la symbolique qu'a ce match qui restera particulier dans la si longue carrière d'Oliver. Celui qui a régné sur la boxe mécanique pendant des décennies est désormais un vieillard, et souffre également du syndrome de vapeur (que l'on découvre ici avec intérêt)... mais ce n'est pas pour ça qu'il n'est plus capable de se battre, il le démontrera très vite !

Ajoutons à tout ça les habituelles et personnelles qualités graphiques de Nakata, et on obtient à nouveau un volume riche et très prenant, où l'auteur continue de maîtriser son univers et de susciter nombre d'attentes. En tête de celles-ci, bien sûr: la suite du match au sommet qui vient tout juste de commencer... Et les tomes 7 et 8 étant déjà parus au Japon, on peut espérer ne plus avoir à attendre encore un an et demi avant de la découvrir !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News