Kizuna Vol.9 - Actualité manga

Kizuna Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 10 June 2009

« J’ai beau me décarcasser pour te faire perdre la tête, tu restes de marbre ! »

Depuis quelques temps, Kai est à l’honneur. Ici encore, on suit ses déboires avec son serviteur tant aimé. Pourtant, le jeune homme évolue beaucoup en dehors du cercle de personnages que l’on a l’habitude de voir : le voilà qu’il se fait un ami, en tous points similaires à lui. Une telle ressemblance n’est pas anodine, et les deux « groupes » de yakuzas dont les jeunes gens sont issus vont se rencontrer, en parallèle de l’amitié naissante qui se lie entre le jeune maître des Sagano et celui de la famille Tachibana. En arrière plan, c’est le mariage arrangé entre Masa et la fille aînée Tachibana qui se profile donc à l’horizon, ce qui déplaira fortement aux amoureux, qui se retrouvent toutefois pour quelques moments très tendres et bien racontés. Kodaka a fait des progrès vis-à-vis des sentiments, et même si l’histoire principale de ce tome n’est pas palpitante, la douceur des liens qui unissent Masa et Kai réussissent à faire sourire. Mais la ressemblance entre Tachibana et son nouvel ami est un peu maladroite, voire franchement répétitive.

Et là, surprise. Pas de trace du couple principal (décidément, la mangaka a toujours autant de mal à doser …), mais une excellente initiative. Près de la moitié du tome est consacrée à une histoire mettant en scène Roy et Jack après leur départ, pour montrer au lecteur leur avenir dans le travail comme dans les sentiments. Ce petit intermède est une énorme bouffée d’air frais dans la lourdeur narrative du début de volume. Enfin, ces deux personnages si intéressants reviennent sur le devant de la scène ! Jack est toujours aussi froid et faussement indifférent, et si Roy est moins naïf, il garde ce petit grain de pureté qui séduit le lecteur, et ce malgré son attitude provocante. De plus, l’insertion de rivaux ajoute en intérêt, et les scènes d’amour sont justement dosées et, alliées à la tendresse de l’histoire principale, ce cocktail est une réussite. Sans aucun doute un des meilleurs moments de la série, on ne peut que regretter que la romance plus que secondaire entre Roy et Jack prenne trop peu d’ampleur, et soit bien plus passionnante que celle du couple principal. Quand on repose ce tome 9, on hésite à lire la suite quand on sait qu’il n’y aura pas de pages consacrées à Jack et Roy dans le suivant. Surtout que les quelques pages bonus nous font brutalement retomber dans une routine moins percutante. Dommage …


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News