Kizuna Vol.4 - Actualité manga

Kizuna Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 12 March 2009

Sur un coup de téléphone de son grand père, Ranmaru prend la décision de se rendre au dojo familial pour donner de ses nouvelles. Ses sentiments liés au sport qu’il a du abandonner renaissent, entraînant une vague de découverte : on en apprend enfin un peu plus sur le passé de Ran, même si cela demeure très léger. Cette visite n’a pourtant d’autre but que celui de laisser Kei se soucier de son demi frère, qui semble plongé dans les ennuis jusqu’au coup. Il serait mêlé à un trafic de drogue ? Pour la première fois en quatre volumes, Kizuna se dote d’une véritable histoire qui se tient. L’arrivée d’un nouveau personnage, Tashiro (presque beau, malgré les graphismes), donne un coup de pouce à l’intrigue et semble être convaincante, puisque Tashiro est partit pour rester … Pas comme certains protagonistes que l’on a pu suivre le temps d’un chapitre … De plus, la série perd son caractère uniquement charnel, puisque aucune scène d’amour n’est véritablement représentée. On observe uniquement quelques prémices, notamment dans les premières pages, mais rien n’est aboutit. Une première dans la série, qui commençait à tourner à l’ennui et au prévisible !

L’histoire est donc là. Un peu maladroite, parfois, particulièrement vis-à-vis du peu de continuité par rapport au début du tome, mais elle a le mérite d’exister. De plus, elle arrive tout de même à concilier le quotidien de tous les personnages, puisque cette fois ci, pas de chapitre bonus : la relation Masa / Kai évolue en direct, intégrée dans le reste de l’histoire. L’univers de la mafia est enfin sérieusement exploité, et l’intérêt pour Kizuna renaît. A présent, le lecteur commence à avoir envie de lire la suite, surtout quand on voit la fin de ce tome 4 … C’est donc sur l’impression que les trois premiers tomes n’étaient que des histoires à part ayant pour but de présenter les personnages que l’on achève la lecture de ce volume. Au final, malgré les dessins toujours un peu rebutant (même si on constate nettement moins de grosses erreurs), Kizuna s’améliore, et devient peu à peu une série que l’on aurait envie de suivre …


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News