Kizuna Vol.1 - Actualité manga

Kizuna Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 30 April 2008

« Cet homme l’emportera toujours sur moi. Et je tomberai éternellement dans son piège. »


Kei et Ran s’aiment d’un amour sincère, mais leur vie est loin d’être de tout repos. En effet, le quotidien des tourtereaux est bouleversé par l’arrivée de Kai, le demi frère de Kei. Les deux jeunes hommes ont en commun un père yakuza et un sentiment très fort à l’égard de Ranmaru. Mais cela s’arrête là. Le premier tome développe leur rivalité, et la lutte pour obtenir les faveurs de Ran. C’est ainsi que commence Kizuna, et les premières pages suffisent à nous plonger dans l’ambiance du manga. En effet, le titre commence d’ores et déjà par une scène d’amour entre les deux personnages principaux, et cela donne le ton de tout le volume. Car la série ne semble pas décidée à s’éloigner de tous les stéréotypes classiques et attendus du genre … Ran, pauvre bel éphèbe sans défense, se fait sauter dessus par tout le monde, et sa soumission transparaît clairement dans certaines situations …

Kizuna souffre donc pour l’instant d’un cruel manque d’intrigue … Comme trop de yaois, l’histoire ne semble être là que pour mettre en valeur les scènes d’amour qui se multiplient partout … Aucun mystère, aucun suspense et la progression des sentiments est faible car précipitée par les passages érotiques … En plus de cela, si le graphisme est particulier, donc susceptible de plaire ou pas selon les goûts, la mangaka sème les erreurs de proportions et le manque de souplesse dans ses traits de crayon.

Mis à part ces quelques défauts qui ne rebuteront pas les fans, de nombreuses pistes restent à exploiter, il ne reste qu’à espérer que Kodaka s’en chargera par la suite … Par exemple le rapport entre le monde mafieux et les autres, les ennuis que cela peut amener à la relation des deux amoureux … En plus de cela, l’humour est le bienvenu et allège un manga qui se lit plutôt difficilement, pour un premier tome. C’est pour l’instant, avec l’édition de qualité, ce qui permet de continuer une série qui révèle des débuts fades. Kizuna est sans contexte à suivre, ne serait ce que par curiosité. Et puis les fans sont trop déterminées à voir le filon du yaoi s’étendre pour s’arrêter à de tels défauts … Au final, le chapitre spécial Masa / Kai est trop mignon pour que l'on ne puisse espérer une évolution et un approfondissement des sentiments des personnages ...



Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

12 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News