Kingdom Vol.36 - Actualité manga

Kingdom Vol.36

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 26 Febuary 2020

Qin lance une nouvelle campagne de conquête, cette fois de la région de Choyô située à la frontière avec l'Etat de Wei. Les opérations sont menées par le commandant Tou, et à ses côtés sont conviées les armées de Shin et de Ouhon. Ce dernier élabore toute une tactique pour triompher de l'ennemi, parmi lequel se trouvent des adversaires de taille : Reiou, Gaimou et Shihaku, les trois dragons de feu que tout le monde pensait disparus...

La nouvelle campagne contre Wei bat son plein, et c'est après un démarrage plutôt classique que ce nouvel arc montre son plein potentiel. Car comme à l'accoutumée, Kingdom brille par les figures mises en avant. Aussi, ce 36e tome développe davantage les trois dragons de feu de Wei, des personnages aussi puissants que charismatiques, au centre d'une belle rivalité avec Shin et Ouhon.

Alors, entre scènes de bataille, tactiques militaires, rebondissements et développements divers de ces nouveaux combattants, Yasuhiha Hara nous offre un opus particulièrement complet et qui tient sans mal en haleine d'un bout à l'autre. On assiste clairement à une division du volume en deux segment, le premier centre sur l'opposition entre Gaimou et Shin, tandis que le second se consacre davantage à une dualité entre Ouhon et Shihaku. Des rixes qui ont pour qualité de ne pas se ressembler et de montrer des aspects divers de la guerre, des mœurs d'époque aussi dans un certain sens... tout en développant finement certaines relations entre personnages phares de la série. Il est plaisant que l'auteur n'oublie pas tout cet aspect sentimental, cristallisant alors certains rapports entre figures qui pouvaient rester un poil vagues.

Enfin, l'autre qualité du volume est sa manière de ne pas rester sur des impressions de victoire pour le camp de Qin. L'arc de la coalition présentait l’état phare de la série sous une qualité de vainqueur, limitant les instants d'échec, là où ce 36e opus se montre plus nuancé. Des éclats, il y en a, mais aussi des fiasco tactiques qui pourraient coûter cher à certains personnages. A voir si cela affectera le développement des concernés, qui en auraient besoin étant donné leurs caractères. Mais le tout permet à l'issue du volume de planter les graine d'une suite équilibrée, aussi le potentiel assaut final entre les forces de Qin et celles de Wei pourraient donner lieu à un tome trente-sept particulièrement époustouflant.

Il en résulte alors un volume particulièrement dense et complet, aussi bien dans ses batailles que dans les développements de personnages, tout en faisant briller l'idée d'une nouvelle génération pouvant succéder aux grands généraux d'antan. Une formule classique pour Kingdom, mais toujours diablement efficace et bien menée, d'un bout à l'autre.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News