Kingdom Vol.32 - Actualité manga

Kingdom Vol.32

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 23 December 2019

La ville de Sai essuie les assauts répétés des troupes de Riboku. Bien que les rangs de Qin, sur ce front, soient essentiellement composés de civils, la présence du roi Ei Sei motive les troupes, si bien que ces individus non formés au combat tiennent tête à l'ennemi. Mais cela suffira-t-il fasse un ennemi si nombreux et bien rodé sur le plan tactique ? Il faudra peut-être un miracle pour que Qin remporte la victoire...

Avec l'amorce du front de la ville de Sai, l'arc de la coalition a pris un nouveau tournant, et peut-être même décisif. Une vraie nouveauté au sein de la série, notamment avec l'implication de civils dans l'affrontement, qui aboutit à un 32e opus qui développe particulièrement bien cet aspect, permettant un récit toujours ponctué d'une grande intensité.

L'enjeu reste donc similaire au tome précédent : malgré la fatigue, l'armée de Qin déployée sur ce front doit compter sur sa détermination. Yasuhisa Hara use ainsi du charisme d'Ei Sei et des rapports entre le roi et son peuple pour exploiter cette partie du volume, un aspect qui a pour mérite de mettre en avant les liens avec le peuple, finalement peu évoqués jusqu'à présent au sein de la série.

La formule a beau être simple, elle demeure particulièrement efficace dans l'ensemble du volume qui narre un véritable jeu de résistance de la part de l'armée de Qin. L'auteur rend particulièrement bien la sensation d'épuisement et le côté incessant du front, menant à une bataille particulièrement éprouvante, si bien que la fatigue des soldats se communique sans mal aux lecteurs. Une marque du tome brillante en terme d'intensité... et qui soulève aussi certaines craintes. Qin serait-il au bord de la défaite ?

Cette réponse, elle est bien donné à un moment charnière du tome. On pouvait trouver une certaine ressemblance entre tout ce passage sur la ville de Sai de la bataille du Gouffre de Helm du Seigneur des Anneaux, et il y aurait de quoi ne pas être étonné que l’œuvre de Tolkien ait énormément inspiré Yasuhisa Hara. Certains rebondissements, surprenants et bien amenés, apportent alors un tout nouveau souffle à cette phase finale de cette partie du manga. Car par ce retournement de situation majeur, tout porte à croire que l'arc de la Coalition atteint son climax, un nouveau round effréné lourd en enjeux. L'auteur ne lésine d'ailleurs par sur l'intensité avec le début d'un duel qu'on n'attendait pas forcément de sitôt, et qui permet à ce 32e opus de s'achever sur un cliffhanger haletant. Encore une fois, mieux vaut avoir la suite sous la main quand on s'attaque à ce volume !

Il en résulte un tome intense, à l'optique bien menée, et piqué par des rebondissements particulièrement incroyables, redonnant un souffle épique à cet arc qui n'en manquait pourtant pas. Mais cette fois, la fin de l'arc de la coalition semble approcher, raison pour laquelle le 33e tome s'annonce tout aussi prenant.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

17.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News