Kingdom Vol.28 - Actualité manga

Kingdom Vol.28

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 24 October 2019

L’État de Qin a brillamment résisté à la coalition ennemie au cours de la première journée de bataille, notamment en obtenant les têtes de Ribunkun et de Mangoku. La suite de la guerre s'est révélée étonnamment plate, ce parce que l'ennemi plaçait ses pions en vue de la journée décisive du conflit. C'est en particulier des manœuvres habiles de Seikai, général en chef de l'armée de Han, et Karin, commande de l'armée de Chu, qui pourraient déterminer la chute de Qin... Alors que la bataille commence, la petite armée de Heki est envoyée seule contre celle de Kanmei, tandis que Moubu semble attendre le moment propice pour lancer son propre assaut...

Après les exaltants exploits de Shin dans le volume précédents, Yasuhisa Hara présentait de fortes attentes en amorçant ce qui serait la phase finale de la guerre entre Qin et la coalition. Mais avec l'auteur, une ultime bataille peut s'étendre sur bon nombre de volumes, ce qui laisse croire à un dernier acte long et dense.

Ce tome 28 nous le confirme en s'orientant en grande partie sur l'une des manœuvres menées par Kanki, qui a alors droit aux honneurs de la couverture. Une tactique à laquelle se mêle le sort de Choutu, inévitable depuis qu'il a été présenté en fin d'opus précédent.

Et encore une fois, le mangaka parvient à donner une vraie couleur à des personnages secondaires, bien que très importants pour l'armée de Qin, en explorant les ambitions personnelles de chacun sur de grands élans héroïques. Voir Shin parfois mis de côté se révèle très profitable pour la série, aussi tout l'assaut de Kanki se révèle passionnant par son audace, et son intérêt stratégique.

Car si le volume précédent se voulait un poil bourrin du côté du héros, ce tome 28 met largement à l'honneur la dimension tactique de la guerre. Les premières pages vont dans ce sens et constituent un amas de rebondissements stratégiques, rendant le tout particulièrement captivant. L'assaut de Kanki se révèle aussi brillant, audacieux jusqu'au bout, et permettant à l'honneur de renouveler sans cesse les coups de théâtre opérés dans sa série.

Yasuhiha Hara nous offre donc un tome particulièrement complet, mais qui nécessite un certain effort de concentration pour assimiler toutes les petites spécificités du côté des stratégies mises en place par les différents camps. Le tout n'en reste pas moins passionnant, preuve que Kingdom est une réussite sur l'ensemble de ses orientations.

Et comme souvent avec l'auteur, les derniers chapitres parviennent à planter de fortes attentes pour la suite. Entre potentielles désertions et mise en place de nouveau coup qui pourraient jouer en faveur de Qin, les graines d'un tome 29 trépidant sont plantées. Une fois encore, heureusement que les éditions Meian nous permettent de vite savourer la suite !
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News