Kingdom Vol.27 - Actualité manga

Kingdom Vol.27

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 22 October 2019

La guerre entre Qin et la coalition menée par Riboku fait rage, avec quelques coups d'éclat du côté du pays envahit. Tou a pris la tête de Rinbukun, général apprécié de Chu, insufflant ainsi un lueur d'espoir du côté de Qin. Mais le conflit est encore loin d'être gagné... Ce qui n'empêche pas Shin et son unité de se lancer à l'assaut des troupes de Mangoku, un des généraux de Zhao...

L'arc actuel étant particulièrement intense, l'attente entre les salves de tomes de Kingdom est un réel supplice. La nouvelle fournée a donc de quoi combler les lecteurs, notamment parce que cet arc de la coalition soulève des enjeux inédits au sein de la série, avec une notion de danger qui avait rarement été atteinte. Car jusque là, l'armée de Qin luttait contre des armées distinctes, et ne se trouvaient pas face au reste de la Chine dans sa quasi entièreté...

Et ça, Yasuhisa Hara l'a très bien compris. Il gère parfaitement cette notion de danger dans l'ensemble du tome, notamment par l'attente du coup sévère porté par l'ennemi. Celui-ci est bien supérieur numériquement, aussi toute une moitié du volume est marqué par une routine anormale des affrontements, jusqu'à ce que la toute fin révèle l'assaut final porté par l'adversaire. C'est particulièrement brillant, passionnant en ce qui concerne la stratégie, et fixe déjà de fortes attentes pour le 28e opus et les suivants.

Mais cet aspect ne concerne qu'une partie limitée du tome, et c'est surtout sa première moitié qui nous offre les moments épiques qu'on aime tant dans la série. Mais un tel arc ne peut se contenter de simplement présenter des instants de bravoure, et doit porter la série un peu plus loin. C'est exactement ce qui est fait avec l'affrontement entre l'unité de Shin et l'armée dirigée par Mangoku, un passage haletant qui, en plus d'être hautement intense, nous livre un terrible message sur la guerre. Car jusque là, par notre goût des scènes de bataille et tout ces personnages qui aiment évoluer au sein du conflit, on pouvait entrevoir un discours pro-guerre, ce qui est totalement balayé avec cet opus. Yasuhisa Hara parle ici du cercle vicieux de la guerre, un message simple mais efficace par sa résonance avec l'histoire de Mangoku, mais qui vient surtout justifier toute la quête d'Ei Sei et Shin, ce dernier nous livrant même une tirade à la hauteur de la noblesse du héros. Car le jeune téméraire a fait du chemin, et ce 27e tome nous permet d'observer son évolution plus que jamais. Shin est un héros attachant mais passionnant par la maturité qu'il a acquis, et ce volume constitue une de ses plus belles actions depuis le début de la série.

Avec un tel programme, le tome prend aussi le temps de se pencher sur d'autres personnages, mais souvent sur un laps de temps très court. On notera notamment le rôle important de Karyo Ten qui mérite ainsi totalement sa place au premier plan de la couverture, la jeune stratège ayant aussi fait un chemin remarquable.

En bref, l'arc de la coalition continue de faire ses preuves avec ce 27e tome haletant et passionnant, brillant dans le déroulement de la guerre et dense dans ce qu'il présente de la notion de conflit, couplé aux accomplissements de Shin. Mais peut-être que le plus gros du conflit est encore devant nous, aussi la suite se fera furieusement attendre. Forte heureusement, pour ceux qui ont souscrit à l'abonnement de Meian, celle-ci est déjà à portée de main.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

17.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News