Kingdom Vol.21 - Actualité manga

Kingdom Vol.21

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 20 June 2019

La stratégie pensée par Mouten a permis d'épurer l'armée de Rinko, et de mener Shin et Ouhon face à lui. Plus endiablé que jamais, notre héros porte coup sur coup sur le redoutable Roi Céleste de Wei, sans jamais avoir raison de lui. Pour un adversaire pareil, Shin va devoir dépasser ses limites...
En parallèle, Heki reçoit un grand honneur de la part d'Ousen... mais cela pourrait bien faire partie d'une stratégie de plus grande ampleur.

Le face à face entre Shin et Rinko avait des airs de bataille finale, preuve que Yasuhisa Hara parvient toujours à créer autant de surprise dans son récit, puisque moult rebondissement vont amener la guerre contre Wei vers de nouvelles perspectives. Malgré un instant très nekketsu pour Shin, il n'est une nouvelle fois pas le héros du tome, bien que son rôle en ce qui concerne le sort de Rinko soit des plus importants. L'excellente idée du mangaka, c'est plutôt de mettre en avant des personnages qu'on avait tendance à avoir oublié, car trop concentrés sur la fameuse alchimie nouée entre Shin, Mouten et Ouhon.

Et ce personnages mis en avant, ce sont surtout les supérieurs de Shin, des commandants et généraux qui brillent plus par leurs prouesses stratégiques que par la force pure. Ainsi, après un tome vingt beaucoup centré sur les actions héroïques des trois jeunes commandants d'unités spéciales, l'heure est aux grands élans tactiques dans ce vingt-et-unième tome. La lecture demandera alors un poil plus de concentration qu'à l'accoutumée, notamment en toute fin de volume qui s'intéresse à une stratégie nourrie de longue haleine. Mais la prouesse de l'auteur, c'est de toujours rendre l'ensemble passionnant grâce à des personnages bien campés et humains, que ce soit dans leur noblesse de guerrier ou, au contraire, dans leur purs désirs de conquêtes. Plusieurs concernés sont alors développés, des mises en avant qui nous font toujours craindre un peu plus la mort de personnages emblématiques. Il faut dire que la mort d'Ouki a donné un sacré coup, le lectorat s'apprêtant désormais à voir partir des personnages qu'il aurait pourtant jugé intouchables.

Cette démarche, Yasuhisa Hara l'a très bien assumée, et c'est pourquoi il tease allègrement quelques déclins de personnages qui pourraient avoir lieu dans les prochains chapitres. Peut-être que ce sera le cas, peut-être que non, mais il est difficile de ne pas se montrer inquiet, surtout quand ça concerne l'une des figures les plus attachantes de la série, dont l'intrigue ne semble pas s'être conclue, loin de là...

Bien des raisons qui rendent, une fois encore, un tome de Kingdom haletant d'un bout à l'autre. La guerre contre Wei approche dangereusement de son dénouement, aussi on se prépare à lire un tome vingt-deux puissant, intense, et peut-être dramatique.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News